AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Anticipation sur les risques d'inondation : Le gouvernement saisit les élus locaux


Société

iciLome | | 7 Commentaires |Imprimer

Jeudi, le Premier ministre togolais Selom Klassou a rencontré les maires des 13 communes du Grand Lomé. Les échanges au cours de cet entretien, visent à anticiper sur les risques d’inondation en raison du fait qu’il est annoncé de fortes précipitations au sud du Togo dans les jours à venir.

Le Premier ministre a d'abord rappelé aux élus locaux, le rôle qui est le leur dans la gestion des catastrophes liés à l’inondation. Au mieux, savoir les dispositions à prendre en compte à l’endroit des populations s’il faut anticiper sur d’éventuels risques d’inondation.

« Votre première mission publique en tant qu’élus du peuple, c’est d’assainir votre ville et de sensibiliser la population sur les règles d’hygiène et d’assainissement. Vous devez combattre l’incivisme chez les riverains et les sensibiliser à entretenir les caniveaux, les bassins et les dépressions », a indiqué Selom Klassou.

Il faut éviter, a-t-il poursuivi, de construire et d’habiter dans des zones inondables.

Etant conscient que certains concitoyens ne respectent pas les consignes, il affirme : « Ce n’est pas un conseil, mais une obligation si on veut éviter les inondations ».



Autres titres
Togo Togo - Le décès de M. Apélété pourrait cacher une origine financière 
Comores Comores - Covid-19 : L’OMS au chevet du système de santé 
Mali Hadj 2020: Dr Abdoul Fatah CISSE rassure les fidèles d'Allah sur sa tenue 
Plus de nouvelles




 7   Paixdedieu | Dimanche, 5 Avril 2020
  Je suis d'avis que toute construction d'habitation doit faire l'objet d'approbation préalable par les services publics compétents. Cependant, à mon hunble avis, le gouvernement fait preuve d'irresponsabilité en cherchant à basculer l'entière responsabilité des inondations sur les nouveaux maires lorsqu'on sait que les inondations ne sont pas dues uniquement au mauvais usage des ouvrages d'assaissement par les populations riveraines. Le problème des inondations au Togo est aussi vieux que le monde du fait de l'absence même le plus souvent de la mise en oeuvre par le régime cinquantenaire d'un plan d'assainissement adéquat des villes du Togo. Comment Mr Klassou peut il espérer qu'en l'absence d'investissements appropriés sous le contrôle des nouveaux maires pour justement mettre en oeuvre ces infrastructures urbaines là où il faut, le problème des inondations peut être éradiqué comme par une baguette magique en simplement sensibilisant les populations riveraines.

 6   ttt | Dimanche, 5 Avril 2020
  IL PARAIT QUE LE GOUVERNEMENT "ONT" EMPOISONNE L'EAU DES ROBINETS AU TOGO?

 5   K. Kofi FOLIKPO | Samedi, 4 Avril 2020
  Réponse à 3-Eryk
  Mon Frère Eryk
Je pense que toi et moi posons deux problèmes différents, mais je concède que le problème que tu soulèves est très pertinent: L' ABSENCE D'UNE POLITIQUE COHÉRENTE D'URBANISATION SOUS LE RÉGIME DE GNASSINGBÉ-ET-FILS ET L'IMPACT ENVIRONNEMENTAL DES TRAVAUX PUBLIC BÂCLÉS.
Mais le problème que j'ai soulevé dans mon premier post et qui rejoint très bien le point de vue de Phanphandon est L'IRRESPONSABILITÉ ET L'INSOUCIANCE DE NOMBREUX CONCITOYENS:
Comment aller acquérir un terrain marécageux dans une ZONE INONDABLE (et déclarée comme ZONE INHABITABLE par l'Etat Togolais depuis les années 1960/1970!), et ceci malgré les avertissements répétés des gens qui connaissent bien le milieu?
Comment transformer les caniveaux en dépotoirs publics (susceptibles de boucher les eaux d'écoulement) et s'étonner par la suite qu'il y a des inondations dans le quartier ?
De nombreux Togolais manquent cruellement de CIVISME et de SENS DE RESPONSABILITÉ ENVERS SOI-MÊME, depuis la base jusqu'au sommet!
Et on s'étonne par la suite que le pays tout entier s'enfonce sur tous les plans!
Voilà mon point de vue.

K. Kofi FOLIKPO
PYRAMID OF YEWE

 4   Phanphandong | Samedi, 4 Avril 2020
  Réponse à 3-Eryk
  Ce que décrit Folikpo est traduisible dans tous les bidonvilles à travers le monde surtout en Afrique où les riverains confondent ouvrages d'assainissement avec poubelles et construction en zone à risques. Les nouveaux Maires auront du travail.

Mais vos remarques sont à prendre en considération. Les nouvelles taxes locales responsabiliseront les administrés.

 3   Eryk | Samedi, 4 Avril 2020
  Réponse à 1-K. Kofi FOLIKPO
  Folikpo,
C'est limité ton point de vue. Le gouvernement togolais a toujours manqué de stratégie d'aménagement urbain.
Voilà un exemple. Il fut dans un passé pas très lointain à Anfamé un quartier mitoyen de Bè kpota, l'eau de pluie prenait quelques minutes pour s'infiltrer dans le sol. Pourquoi, parce le sol était sablonneux et permettait une infiltration rapide. Puis la route de bekpota a été pavée. Dans ce processus, le cahier de charge de l'entreprise (j'imagine) est de déblayer la route et mettre les pavés. Des rigoles étaient aussi prévues. Mais elles déversent l'eau dans les quartiers en contrebas de la route dont Anfame. Ces eaux de ruissellement étaient bien chargées de boue changeant ainsi la structure du sol des quartiers du bas-fond. La population locale devant cette situation a solutionné le problème avec les moyens de bord. La solution à l'inondation de leur rue est d'y déverser des camions de poubelles sur la rue parfois même dans le marécage qui est le lieu naturel de réception de l'eau de ruissellement.
Pour couper court, les inondations dans les quartiers en contrebas de Bekpota sont dues à ces insuffisances dans les projets d'urbanisation. On peut toujours faire mieux si on donne la chance à tous les togolais de donner leur avis et que des comptes soient rendus s'il y des insuffisances dans la gestion du projets.
Je suis désolé ne pas proposer de solution puisque ce post me paraît déjà assez long.
Bien cordialement

 2   Gotti | Samedi, 4 Avril 2020
  L'attitude de faux klassou dénote la mauvaise humeur.Ils sont incapable de promouvoir la vraie politique du développement et du progrès au Togo.

 1   K. Kofi FOLIKPO | Samedi, 4 Avril 2020
  Je pense humblement qu'un site comme Icilome.com est là pour INFORMER et EDUQUER LES CITOYEN(NE)S et non pour LES ABRUTIR à travers de viles polémiques.
Celui-là ou celle-là au sein de l'équipe d'icilome.com qui se paie le vilain plaisir d'effacer systématiquement les commentaires qui ne sont pas de son goût (comme il vient encore de le faire sans avoir peut-être BIEN COMPRIS mon commentaire précédent) ne fait du JOURNALISME et ne sert pas l'intérêt général!
Son comportement est plutôt CONTRE-PRODUCTIF et INHIBITEUR !
Je répète que le sieur KLASSOU a bel et raison lorsqu'il affirme que les gens ne doivent pas aller construire dans des zones que l'État Togolais a déclaré depuis 1960-1970 comme ZONES INONDABLES (donc inappropriées pour la construction d'habitation) !
Et pire, ces occupants se sont toujours opposés aux injonctions des Services de l'Urbanisme et des Services du Cadastre de quitter les lieux au risque de subir les ravages des inondations !
Ce n'est pas la faute à un gouvernement ou à régime lorsqu'un citoyen insouciant met en bonne connaissance de cause sa propre vie en danger !

K. Kofi FOLIKPO
PYRAMID OF YEWE
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com