AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Saison pluvieuse : Les riverains de Bè-Gakpoto craignent le pire


Faits divers

iciLome | | 6 Commentaires |Imprimer

Le Togo entre dans la saison pluvieuse. Une période où des populations des villes et quartiers redoutent les inondations qui se produisent chaque année dans le pays. Les riverains de Bè-Hédzé Kpota communément appelé (Bè-Gakpoto), à Lomé, manifestent aussi déjà leurs inquiétudes. Les prévisions météorologiques cette année leur font redouter une inondation dans le quartier. La pluie qui s’est abattue sur la ville mercredi et ce samedi fait craindre le pire chez eux, comme on peut le voir sur les images.

Il a fallu un tour dans le quartier ce matin pour constater que l’alerte lancée par ces riverains, mérite d’être prise au sérieux. En effet, des confidences recueillies auprès des habitants de ce quartier, il revient que depuis la rénovation des rails, les eaux de ruissellement qui quittent depuis le boulevard de l’Oti en passant par les ruelles en temps de pluies, stagnent près des rails au lieu de descendre dans la lagune de Bè comme auparavant.

A les en croire, aucun dispositif n’a été mis en place durant les travaux afin de permettre à l’eau de passer au travers des rails en direction de la Lagune. Aussi, ont-ils ajouté, les fossés creusées lors de la rénovation des rails n’ont pas été bien remblayées. Ce qui forme des flaques d’eau après les précipitations.

Au dire de ces derniers, ils affrontent ces eaux stagnantes avant de vaquer à leurs occupations, après chaque averse. Pire, ils sont des fois obligés de rester dans la nuit pour tenter de diriger ces eaux de ruissellement afin d’éviter que leurs domiciles soient inondés.

« Nous risquons l’inondation cette année. Nous avons plusieurs fois interpellé Togo rails, mais rien n’est fait. Nous ne savons plus à quel saint se vouer. Le comble dans cette histoire, est qu’à chaque que nous frayons un passage aux eaux de ruissèlement, ils viennent fermer », a confié une riveraine.

Et à un autre d’ajouter : « Nous interpellons les autorités compétentes, surtout nos élus locaux à se saisir du dossier. Il serait dommage que nous devenions des sinistrés en cette période de crise sanitaire où le confinement est la meilleure option pour être à l’abri de la pandémie du Coronavirus ».

S’agissant justement des élus locaux, il leur a été rappelé lors d’une rencontre d’échange avec le Premier ministre Selom Klassou que leur première mission publique en tant qu’élus du peuple, « c’est d’assainir votre ville ».

Face à une telle situation, il convient de préciser que les habitations près des eaux stagnantes sont en proie à des maladies, notamment le paludisme, le choléra et bien d’autres maux.

Les prévisions météorologiques annoncent de fortes précipitations au Sud du Togo dans les prochains jours. Les habitants de Bè-Hédzé Kpota remettent leur sort entre les mains des autorités compétentes, surtout au maire de leur circonscription pour qu’il répondre favorablement à leurs doléances.



Nicolas K



Autres titres
Togo Togo - Drame à Dabakondji : Un enseignant se donne la mort par pendaison 
Nigéria Nigéria - Arrestation de 12 personnes pour le viol d’une fille de 12 ans 
Togo Togo - Une fillette périt dans un incendie, Yark réagit 
Plus de nouvelles




 6   Clement GAVI | Dimanche, 5 Avril 2020
  La sanglante dictature dynastique vieille de presque soixante incarnée par Faure Gnassingbé a un problème avec cette partie de Lomé qu'elle a toujours considérée comme favorable à l'opposition. La lagune de Bè sous la sanglante tyrannie d'Eyadéma Gnassingbé est le lieu où les corps sans vie avaient été repêchés. Des Togolais avaient été assassinés puis jetés dans cette lagune.

Ce régime est le péril. Le Togo est pris en otage par le diable. Ces problèmes d'inondations ne datent pas d'hier. Depuis des décennies. Je me souviens avoir vu des gens utiliser une pirogue à Bè. Pour piller, ruiner, tuer, détruire, etc ils n'ont pas d'égaux.

 5   Akwaba | Dimanche, 5 Avril 2020
  Ah oui nous avons suffisamment d'eau pour se laver les mains .Faure vient de payer la facture de l'eau courante a la population togolaise. Qui a vue le rapport.

 4   ino | Samedi, 4 Avril 2020
  Humm mon pays souffre.on est comme des orphelins qui crient sans secours.pas de chef d'etat responsable ainsi que ses sujets.nous avons ceux qui peuvent nous batonner et nous traiter comme des annimaux.humm que Dieu nois vienne en aide

 3   ino | Samedi, 4 Avril 2020
  Humm mon pays souffre.on est comme des orphelins qui crient sans secours.pas de chef d'etat responsable ainsi que ses sujets.nous avons ceux qui peuvent nous batonner et nous traiter comme des annimaux.humm que Dieu nois vienne en aide

 2   Gotti | Samedi, 4 Avril 2020
  Et voilà un faux général qui dit: Les agents ont bien fait le travail qu'il faut,et cela est féliciter.À oui le faux général se félicite de la bastonnade de la population Togolaise par ses chiens. En réalité yark le zero aurait dit à ses hommes ceci. Le chef, le petit voleur d'élection au Togo faure gnassingbé a dit qu'on doit tout faire pour que la population Togolaise soit confiné chez-elle la nuit.Alors si tu dis ça à des chiens enragers ils vont allé bastonner la popuplation,sûr.C'est toi la faute yark,tu dois demisionné de ton emploi. Laissez vite la place à notre président élu Agbéyomé Kodjo.

 1   Kossigan | Samedi, 4 Avril 2020
 
Faure Gnassingbe a tu pain sur la planche ;-)
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com