AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Équateur Des corps sont laissés dans les rues d'une ville équatorienne débordée


Société

iciLome | | Commenter |Imprimer

@CNN

Dans un reportage diffusé cette semaine par la chaine CNN sur le Coronavirus en Equateur, les rues de Guayaquil, la ville occidentale de l'Équateur, sont désertes, avec peu d'habitants en vue - et quelques morts, alors que des corps sont laissés dans les rues de cet endroit débordé.

La pandémie de coronavirus surcharge les services publics de la ville la plus peuplée du pays jusqu'à un point d'effondrement. Les hôpitaux n'ont plus de lits pour accueillir les patients malades, et les morgues, les cimetières et les salons funéraires sont tendus. N'ayant plus de place pour les mettre, certains résidents disent qu'ils n'ont pas d'autre choix que de les placer à l'extérieur de leur domicile.

On ne sait pas combien de personnes décédées meurent à cause de Covid-19. De nombreuses familles disent que leurs proches présentaient des symptômes du virus, tandis que d'autres savent seulement que les malades n'ont pas pu être soignés dans les hôpitaux débordés de Guayaquil.

"Nous attendons depuis cinq jours", a déclaré Fernando Espana dans une vidéo obtenue par Reuters le 30 mars, alors qu'il se plaignait de la lutte pour que les autorités viennent chercher les corps.

"C'est l'odeur du corps que l'on ne peut plus gérer", dit la voisine d'Espana, Glenda Larrea Vera dans la même vidéo, de l'autre côté de la rue et derrière un masque. "Et nous avons aussi des voisins qui sont âgés. J'ai ma mère qui a 80 ans et qui a aussi des problèmes respiratoires."

Dans une vidéo diffusée par CNN on voir un motocycliste abandonnant un corps dans la rue. Quelques heures plus tard, un groupe de personnes, vêtues de combinaisons spéciales, sont vus en train de ramasser le défunt, puis de repartir dans un véhicule.

Dans une autre vidéo, un groupe de personnes retire un corps d'une voiture. Couverts de masques faciaux, ils enveloppent le corps dans ce qui semble être une bâche noire lorsqu'un véhicule de police s'approche quelques minutes plus tard. Une conversation a lieu et le groupe remet le corps dans la voiture.

Plusieurs conteneurs sont arrivés à Guayaquil pour servir de morgues temporaires pour accueillir l'afflux de corps.

Les chiffres nationaux montrent que les autorités équatoriennes ont collecté plus de 300 corps dans des maisons privées de la ville - qui compte 2,99 millions d'habitants, selon le CIA Factbook - entre le 23 et le 30 mars.




Autres titres
Gabon Saturation des pompes funèbres et inhumation des corps à titre d’indigents 
Gabon Pour rappel, les «frontières, bars, restaurants, friperies, motels, plages et églises restent fermés» 
Togo Togo - Drame de Lungi/13 ans après : Les parents des victimes toujours très affectés 
Plus de nouvelles



.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com