AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo COVID-19 : Les fidèles catholiques ne participeront pas au chemin de croix ce vendredi saint


Société

iciLome | | 1 Commentaires |Imprimer

Depuis la fermeture des lieux de cultes et églises, mesure restrictive contre la propagation du coronavirus, l’Eglise catholique au Togo a choisi de vivre autrement la vie ecclésiale dans l’accompagnement de ses fidèles. La semaine sainte en cours, les chrétiens catholiques vont devoir se passer de l’ambiance ordinaire lors des célébrations. Les médias sont les seuls recourent qui permettent aux fidèles de rester en communion jusqu’à l’apothéose.

Aujourd’hui vendredi saint, selon le calendrier liturgique. Il est normalement prévu un chemin de croix auquel participent les fidèles catholiques dans chaque diocèse. Cette année, cette célébration et d’autres en l’occurrence les messes de la veillée pascale et du dimanche de Pâques seront célébrées dans chaque diocèse sans les fidèles.

Les célébrations seront diffusées sur les médias et les réseaux sociaux, a-t-on appris.

Il en était de même lors du dimanche des Rameaux. Dans le diocèse de Lomé, Mgr Nicodème Barrigah-Benissan, par respect aux restrictions notamment les rassemblements sur le territoire, a annulé la traditionnelle marche pénitentielle à la veille du dimanche des Rameaux.

D’autres diocèses ont également observés les mêmes mesures, mais de façon différente. C’est le cas du diocèse d’Aného avec Mgr Jogues Gaglo qui a célébré la messe chrismale mercredi avec quelques prêtres.

Seuls les prêtres observeront le traditionnel chemin de croix de Vendredi Saint aujourd'hui, et ceci, à l'intérieur des paroisses. Les fidèles, eux, suivront les cérémonie à distance, c'est-à-dire à la radio ou sur les réseaux sociaux.



Autres titres
Togo Togo - Les entreprises françaises, malgré la crise, contribuent à l’activité économique 
Afrique Meurtre de George Floyd aux USA: la réaction de l'Union Africaine 
Burkina-Faso 60 000 déplacés reçoivent une assistance du CICR 
Plus de nouvelles




 1   Clement GAVI | Dimanche, 12 Avril 2020
  COVID-19 : Les fidèles catholiques ne participeront pas au chemin de croix ce vendredi saint'

La Croix, c'est l'Instrument de la Passion Rédemptrice du Christ. Le Christ qui délivre et qui donne la lumière par sa Croix.
Le peuple Togolais, pris en otage par une sanglante dictature dynastique depuis presque soixante ans, est de toute nécessité, ce peuple qui porte la croix depuis lors. Ce n'est donc pas le virus Covid-19 qui changerait la réalité. Le régime représente cette douleur, cette souffrance; Cette dictature est la manifestation pratique du diable. Le diable qui empêche, par sa violence et sa terreur, la gloire de Dieu d'être une réalité pratique dans la vie des populations.

L'endroit où est cette photo a été prise à Lomé, n'est pas loin de la lagune de Bè, (les corps de Togolais assassinés puis jetés dans la lagune de Bè) de la prison civile de Lomé, du camp RIT (l'assassinat de Tépé et Améyi), du Fréau Jardin (le massacre de Fréau Jardin), des endroits qui portent les signes du mal absolu que constitue ce régime.
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com