AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Bénin Retour progressif à la vie normale: le cordon sanitaire levé


Société

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer

Après une évaluation des mesures mises en œuvre dans le cadre de la lutte contre la pandémie de COVID-19, il s’est avéré nécessaire de favoriser le retour progressif au cours normal de la vie et des activités économiques. Ainsi, le Gouvernement a fait l’option d’assouplir la mesure de limitation de la mobilité des personnes en levant le cordon sanitaire en place, puis d’autoriser la reprise des cours dans les établissements d’enseignement, de formation et de recherche, ainsi que les universités, conformément au calendrier scolaire tel que réaménagé le 8 avril 2020.

A cet effet, le Conseil a décidé de la reprise des cours pour les écoliers du Cours moyen 2ème année (CM2), les élèves des collèges et lycées et les étudiants, pour compter du lundi 11 mai 2020, dans la perspective de la tenue des examens de fin d’année notamment.
Quant aux écoliers des classes de Cours d’Initiation (CI) au Cours moyen 1ère année (CM1), ils retourneront en cours du 10 août au 4 septembre 2020 et subiront leurs évaluations du 7 au 11 septembre 2020, puis effectueront la rentrée scolaire 2020-2021, le 28 septembre 2020 en même temps que tous les autres apprenants.
En ce qui concerne les écoles maternelles et les garderies, elles restent fermées jusqu’à la prochaine rentrée des classes.

Par ailleurs, la réouverture des écoles, collèges et universités ainsi décidée sera accompagnée des mesures ci-après:

l’obligation du port de masques pour tous les usagers (apprenants, enseignants, divers personnels de soutien). Pour ce faire, il sera procédé à la distribution gratuite des masques dans les écoles, collèges et universités publics ;
le dépistage systématique et progressif des enseignants, du personnel administratif et de service ;

S’agissant particulièrement des universités, les amphithéâtres restent fermés et les cours seront dispensés en ligne via une plateforme dédiée à cette fin. Les enseignants y publieront leurs cours auxquels les étudiants auront accès gratuitement.
Ces mesures, qui participent de la volonté du Gouvernement de faire valider l’année scolaire 2020-2021 sans compromettre la lutte contre le coronavirus, doivent être observées sur toute l’étendue du territoire national par tous les acteurs publics et privés, sauf dérogation spéciale du Gouvernement.
Pour ce qui est de la levée du cordon sanitaire, elle s’accompagnera de l’organisation progressive des dépistages de masse à commencer par les groupes les plus exposés.

Toutes les autres mesures barrières restent en vigueur notamment:
l’interdiction de circulation des bus et minibus de transport en commun de personnes ;
les mesures relatives aux frontières terrestres et aériennes.
le port obligatoire de masques en tous lieux ;
le lavage systématique des mains à l’eau et au savon ou la désinfection des mains par une solution hydroalcoolique ;
l’observance de la distance de sécurité sanitaire d’un (1) mètre au minimum entre personnes ;
la fermeture des bars, discothèques, églises, mosquées et autres lieux de cultes, plages et autres lieux de réjouissance ;
l’interdiction aux taxis-motos de transporter plus d’une personne à la fois ;
l’obligation de respecter une distance d’un (1) mètre au minimum entre usagers de restaurants et maquis ;
l’obligation pour les employeurs, sur les lieux de travail, de faire respecter le port systématique de masques, d’installer le dispositif de lavage des mains et de faire respecter la distance d’un (1) mètre minimum entre personnes ;
la limitation du nombre de passagers à bord des taxis à trois (03) au maximum pour les véhicules de 5 places et à 5 au maximum pour les véhicules de 7 places ;
la prescription aux usagers des espaces marchands (boutiques, magasins, supermarchés, marchés ordinaires et autres) d’observer la distance d’au moins un (1) mètre entre personnes, avec port de masque ;
l’autorisation des rassemblements non festifs et des cérémonies d’inhumation ne regroupant pas plus de cinquante (50) personnes, lesquelles doivent respecter la distance d’un (1) mètre minimum entre elles et le port de masque ;
l’interdiction des rassemblements de plus de cinquante (50) personnes ;
l’autorisation de circulation pour les véhicules de transport de marchandises.

Les Ministres intéressés par la mise en œuvre de ces mesures sont instruits d’y veiller particulièrement.



Autres titres
Togo Togo - Le Programme Novissi demeure inéquitable. 
Togo Togo - L’assassinat du Col Bitala Madjoulba nécessite plutôt une enquête de commandement 
Togo Togo - Covid-19 : Un confiné raconte son enfer à l’hôtel Eda-Oba 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle



.
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com