AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

République Centrafricaine Le président TOUADERA inaugure la zone de défense nord-ouest et rend opérationnel le centre de formation de la gendarmerie et de la police de Bouar




AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer

En accédant à la magistrature suprême de la République Centrafricaine, le Chef de l’État, Chef Suprême des Armées, Professeur Faustin Archange TOUADERA avait promis de transformer le secteur de la sécurité qui est non seulement obsolète depuis des décennies, mais qui était surtout devenue un outil au service des coups d’État.

Habitués à une armée de projection qui était projetée qu'en cas d'attaque ou de nécessité, les centrafricains vont bénéficier d'une armée de garnison proche d'eux partout où ils se trouvent sur les 623.000 Km2 de superficie que compte leur pays. C'est dans ce contexte que le Président TOUADERA a inauguré hier mardi 12 mai à Bouar l'Etat Major de la Zone de Défense Nord-OUEST en compagnie de l'Ambassadrice de l'Union Européenne en Centrafrique, Mme Samuela ISOPI.

Autre élément important à verser au dossier de cette montée en puissance des Forces de Défense et de Sécurité, la remise par l'Union Européenne du 3è centre de formation des Forces de Défense Intérieure du pays. Notons que la RCA disposait que de deux centres de formation des FSI: l’École de la Police du PK 10, sortie Nord de Bangui et celle de la Gendarmerie de Kolongo.

La zone de Défense Nord-Ouest concerne les préfectures de la Nana Mambéré, la Mambéré Kadéï, l'Ouham Péndé et l'Ouham.

Rappelant que depuis son accession au pouvoir, le Président TOUADERA a réussi à convaincre les partenaires internationaux et certains pays de la RCA à adhérer à sa vision d'une armée de garnison, apolitique, pluriethnique, disciplinée et professionnelle.

Cette offensive diplomatique n'a pas tardé à porter des fruits :plus de 5000 jeunes éparpillés sur toute l'étendue du territoire ont été enrôlés par l'Etat centrafricain en 4 ans de gouvernance. Un recrutement de 2600 soldats des FACA et de 1OOO éléments des Forces de Défense Intérieure était en cours lorsque le monde entier a découvert la cruauté de la pandémie à corona virus.

Absent sur le territoire depuis le début de la grande crise, le gouvernement centrafricain continue de déployer les FACA dans les provinces avec les appuis des partenaires internationaux. La ville Ndélé jadis meurtrie va accueillir dans quelques heures les Forces Armées Centrafricaines après Paoua, Bocaranga, Sibut, Bangassou, Obo, Mongoumba, Ippy, Bria, Dékoa, Kaga-Bandoro, Birao, Mbaïki, Alindao...

Au PK22 Route de Damara, les travaux de construction de la base logistique des FACA vont à bon train. Elle abritera dans quelques mois la Zone de Défense de Bangui.

Après avoir déployé les Unités Spéciales Mixtes de Sécurité de la Zone de Défense Nord-Ouest pour la sécurisation des couloirs de transhumance et des sites miniers, le Gouvernement va mettre un cap sur la ville de Ndélé, chef-lieu de la préfecture de Bamingui Bangoran. Cette ville qui va abriter l'Etat Major de la Zone de Défense Nord-Est, va accueillir dans quelques jours les Unités Spéciales Mixtes de sécurité en vue de leur formation à l'image de ce qu'on a vécu à Bouar

L'AUTEUR
Présidence


Autres titres
Nigéria Nigéria - La police met la main sur 5200 cartouches de balles 
Togo Togo - 20 nouveaux blindés pour renforcer l’équipement militaire 
Cameroun L’UNICEF condamne un attentat suicide qui a tué au moins 15 civils dans le nord du pays 
Plus de nouvelles



.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com