AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Togo - Inhumation du Lt-Col Madjoulba : Faure Gnassingbé annoncé à la cérémonie


Société

iciLome | | 40 Commentaires |Imprimer

Le chef de l’Etat togolais, Faure Gnassingbé est annoncé aux obsèques de l’ex chef du 1er Bataillon d’intervention rapide, Lieutenant-Colonel Madjoulba Bitala, prévu à Niamtougou. Le corps du défunt va être restitué à ses proches vendredi ce 29 mai 2020, a-t-on appris.

La présence du chef de l’Etat à cette cérémonie dit-on servira à calmer les ardeurs des populations qui depuis, se sentent mépriser par l’insouciance des autorités togolaises face à leurs revendications.

L’ancien chef du BIR, faut-il le précisé, a été assassiné début mai dans des circonstances non encore élucidées par la commission d’enquête en charge du dossier. Il y a encore quelques jours, les populations de Siou (milieu dont est natif le défunt), réclamait le corps de leur frère afin de l’enterrer selon leur tradition. Une revendication à laquelle les autorités togolaises étaient réticentes.

Aux dernières nouvelles, il semblerait que les gouvernants aient finalement donné leur accord et ont décidé de remettre le corps de l’officier à ses proches.

Plusieurs officiers hauts gradés de l’armée, membres du gouvernement sont également annoncés à cette cérémonie mis à part le chef de l’Etat togolais.

Toutefois, il faut rappeler que le Collectif Justice pour Madjoulba (CJM) dans une récente sortie, interdisait la présence de toute autorité administrative et tout protocole lors de l’inhumation.



Autres titres
Bénin Affaires sociales: le dialogue parent-enfant au cœur d'un atelier de validation 
Togo Togo - Décès du Col Bataba : Nicodème Habia parle d’un assassinat 
Togo Togo - Bè-Kpota, Attiégou, Adakpamé... difficile de vivre pendant la saison pluvieuse 
Plus de nouvelles




 40   SIOUCOPE | Vendredi, 29 Mai 2020
 
Faure n'ira pas. La suite de cet assassinat on le saura bientôt avec sa foudre de conséquences mystiques. Quand on est innocent d'un crime on y va tranquillement et si même coupable au se permet d'y aller en voulant se passer pour un innocent les conséquences restent les mêmes et très drastiques en pays Losso et ici toute perte de vie humaine doit être justifiée et pour ce cas ci justice sera faite

 39   Dambo | Jeudi, 28 Mai 2020
  Réponse à 23-hghg
  Au lendemain de la prestation de serment de ton champion , le chef corps de la force d'élite BIR assassiné dans son bureau du Camp.
C'est un mauvais présage. Qui peut empêcher <<lui c'est lui ,moi c'est moi >>en faisant référence à son géniteur .d'aller à Nyamtougou.
Bonne voyage

 38   le fou | Jeudi, 28 Mai 2020
  Réponse à 32-Kombaté
  J'oubliais!
La famille n'etant present au camp lors de l'assassinat, comment a t-elle su de ce qui s'est bien passe.
C'est toi ou Bawara qui etait alle leur annoncer? Ou carrement la commission d'enquete impossible de Yark?
A quand la conclusion de l'enquete?
Pauvre de toi vraiment KOMBATE

 37   le fou | Jeudi, 28 Mai 2020
  Réponse à 32-Kombaté
  Incredible!
La famille sait bien ce qui s'est vraiment passe?
La famille a deja informe les enqueteurs ou les enqueteurs ont deja informe la famille de ce qui s'est passe?
La commission d'enquete fait quoi alors si elle sait deja ce qui s'est passe?
Pauvre de toi, KOMBATE

 36   tublu-gablu | Jeudi, 28 Mai 2020
  S'il ose se poser dans le repere du loup apres avoir assassiner le loup, que les louveaux et les cousins loups se saissisent de lui et de ses accompagnateurs et les terminent exactement comme le sort qui fut reserver a Samuel Kanyon DOE.
J'espere que le message passera.

 35   Kombaté | Jeudi, 28 Mai 2020
  Réponse à 33-Losers
  That is what I m talking about,it is not easy to handle the truth.Let me tell you , nothing can't stop me to tell truths.ask ,if you don't know don't try to be Superman ok

 34   President encombrant | Jeudi, 28 Mai 2020
  Réponse à 32-Kombaté
  Un autre malade mental.

 33   Losers | Jeudi, 28 Mai 2020
  Réponse à 32-Kombaté
  Exposed, indeed you are accomplice of hard core criminals in Togo. The truth about the slaughtered gentleman is out, it's unfortumate that you are being paid some nickels and dimes to shamelessly come and defend the undefendable.

 32   Kombaté | Mercredi, 27 Mai 2020
  Réponse à 31-The losers
  Des menteurs vous n avez pas honte quand vous mentez .Tu as vu le corps de ce dernier?Reponds maintenant je dis bien si tu as vu le corps maaaaaa?Ou bien tu parles parce que vos frères de l étrangers en parlent.Adodo hanto nami.Vous n avez même pas honte quand vous dites n importe quoi!!!!!!!.Vous voulez ou pas l enquête ira au bout et le gouvernement ne viendra pas vous rende compte vous êtes qui sur ce site?La famille sait ce qui s est bien passé./ pour le reste c est de n importe quoi

 31   The losers | Mercredi, 27 Mai 2020
  Réponse à 30-Kombaté
  Tu as entendu?? ou bien tu confirmes???

Qu'as tu fais ou bien quelle est ta réaction? ??

Toussaint est égorgé comme la chèvre du Tabaski dans son bureau et Faure, n'a rien dit, il l'a juste remplacé. L'armée milice de Kadanga s'est tu comme une carpe. Seul le gueillard Bawara fait des ménaces et devenu muézin.

Toutefois, ils s'annoncent tous aux funerailles à Siou, et de surcroit, tu annonces que la famille sait déjà de quoi il est mort?! Il a eu une crise cardiaque ou il s'est suscidé?


 30   Kombaté | Mercredi, 27 Mai 2020
  Réponse à 26-Répondre à:
  Dites tout sauf rien.j ai vu et entendu beaucoup de la comédie sur cette triste nouvelle.j ai entendu beaucoup de noms sur le banc des accusés.Katanga,Bawara ,Faure,Yark,même le nouveau officier qui dirige aujourd'hui le BIR a été cité comme meurtrier.j ai entendu et je continue à attendre .Dites tout sauf rien

 29   Le Vrai Jay Bon Jeu | Mercredi, 27 Mai 2020
  Réponse à 19-El Niño
  Merci El Nino..
On les a a' l'oeil.. comme des "..Croco"..

 28   El Niño | Mercredi, 27 Mai 2020
  Si le Vaurien paresseux Faure tient absolument à aller à Siou, il doit s'attendre à recevoir les tirs tendus et embusqués d'un bon tireur de pénalty Losso. Ce sera un coup KO et salut les dégâts collatéraux. Vive le Togo nouveau!

 27   El Niño | Mercredi, 27 Mai 2020
  Réponse à 25-Gambeno
  Rappelez-vous que Le Vaurien de président ne s'était jamais présenté aux obsèques de son propre frère Emmanuel Gnassingbé.
Ce n'est pas à l'enterrement de Toussaint Madoulba que Taré-Timbré et voleur d'élections ira pointer son groin.

En 2015, le Nullard Paresseux avait déjà 20 femmes et 12 enfants. Imaginez l'inventaire 5 ans plus tard....

 26   Répondre à& | Mercredi, 27 Mai 2020
  @12-Kombaté, on a tué ton frére par balle, par la suite egorgé...
Ne viens pas tromper les gens ici sauf les plus bêtes de ce monde....

 25   Gambeno | Mercredi, 27 Mai 2020
  Réponse à 20-El Niño
  D'hommage que faure gnassingbé n'ira pas à Siou. El Nino, combien de femmes il a? L'ancien gouverneur de la france au Togo. faure est un combiné de honte de haine de dégoût de mépris et de néant faure gnassingbé n'a rien fait pour le peuple Togolais. Prenons la vie d'un Togolais, il est jeté au chien. Le Togolais est privé de son droit de rêver de son droit de pensée et le Togo est privé de son développement. C'est révoltant. La Bataille continue El Nino.
Vive le grand Togo libre.
Vive le président de la république du Togo Agbéyomé Kodjo.

 24   Hahi | Mercredi, 27 Mai 2020
  Réponse à 23-hghg
  Faure mouton vas y.Il n'y rien

 23   hghg | Mercredi, 27 Mai 2020
  mon champion ira a l enterrement et rien ne se passera.la famille l aplaudira ils danseront pour lui et vous les opposants vous allez encore etre decus.
Faure vas y que Dieu t accompagne

 22   Levoyou | Mercredi, 27 Mai 2020
  Réponse à 12-Kombaté
  Ne venez pas nous dire qu'il s'est tue' lui meme.On vous connait!!!
Faure est un tueur en serie. "Serial killer"

 21   Tadjin | Mercredi, 27 Mai 2020
  C'est de nature que les criminels retournent toujours sur les lieux où ils ont commis leurs crimes et souvent assistent également à l'inhumation de leurs victimes dit-on.

 20   El Niño | Mercredi, 27 Mai 2020
  Réponse à 18-Gambeno
  Faure ne viendra pas à Siou pour l'enterrement de Toussaint Madoulba parce qu'il a un agenda sexuellement trop chargé. Aussi, Faure va invoquer l'affaire du Covid19 pour justifier son absence aux obsèques. Ce sont les mili-tarés payés à 15000 francs par mois qui s'occuperont de tout au nom du gouvernement illégitime du voleur d'élections. Wait & See!

 19   El Niño | Mercredi, 27 Mai 2020
  Réponse à 17-Le Vrai Jay Bon Jeu
  Merci Jay.
IciLomé corrompu peut sauter et caler au ciel, nous dirons toujours la vérité sur d'autres canaux. D'ailleurs ce site puant nous oblige a aller plus souvent sur d'autres sites d'informations. Ici_Omerta.com, vous pouvez encore supprimer mon message.

 18   Gambeno | Mercredi, 27 Mai 2020
  Nous sommes très très curieux de voir le corps du colonel Bitala le vendredi. Si ce misérable de faure gnassingbé vient à Siou il faut le reduire à neant. C'est lui qui aurait tuer le colonel Bitala.
Vive le grand Togo libre.

 17   Le Vrai Jay Bon Jeu | Mercredi, 27 Mai 2020
  Ah..
le Vrai Jay Bon Jeu derange la Moutonnerie Fraude-duleuse et Icilome.com est oblige' de supprimer Jay..
Aie... il derange le KU-KLUX -KLAN

J'y reviendrai..

 16   Dynamouton kpodzro | Mercredi, 27 Mai 2020
  Réponse à 1-AshRevolution
  Bon pour la poubelle

 15   Assassa | Mercredi, 27 Mai 2020
  Qu'il aille a son enterrement seulement. C'est pas sur les réseaux sociaux ou les journaux en ligne que le mystère sera décrit.

 14   Dynamouton kpodzro | Mercredi, 27 Mai 2020
  arrêtez de vociférer comme des mongoles de la dynamouton kpodzro qui veulent se faire entendre dans le champ
le mongolien de la rue vagin sera belle et bien présent à l'enterrement du colonel avec une valise bien rempli et des dons pour la famille du colonel sans oublier les chefs des grandes familles, rois et le lien sera encore plus renforcé qu'avant
on aura crié justice pour colonel et la récupération politique que la dynamouton kpodzro a voulu faire de cette affaire pour ne pas reconnaitre son échec cuisant des élections ..
Au finish le mongolien Fraudevi de la rue vagin aura encore frappé "FAURE"
Et le Président de la dynamouton compte faire quoi pour l'enterrement du colonel? le 1er ministre sur les réseaux sociaux de la dynamouton dit quoi? le gouvernement de la dynamouton corrompus y sera ou pas?
bande de vautours babyloniens

 13   Nomoli | Mercredi, 27 Mai 2020
  Faure peut se faire enterrer avec le colonel Madjoulba. Cela enlève rien de sa culpabilité et responsabilité de l'assassinat de cet officier.

 12   Kombaté | Mercredi, 27 Mai 2020
  Réponse à 11-de n'importe quoi
  Si toi tu ne sais pas exactement ce qui s est passé la famille ,la famille elle autre le sait très bien et est au courant de tout ok .Restez sur vos soifs avec des mensonges que vous pondez sur les réseaux sociaux.Cela n engage que vous

 11   de n'importe quoi | Mercredi, 27 Mai 2020
  C'est de n'importe quoi. Ce Mr. a éte brutalement tué. Le gouvernemt jusqu'á present n'a rien dit. El ils veulent vraiment participer á son enterremment. Lá c'est pour aller rire et se moquer de la famille du défunt :-(. C'est un bon exemple pour les autres. Celui qui est acteur de la violence sera victime de cette violence.....

 10   President encombrant | Mercredi, 27 Mai 2020
  Faure a pu endeuiller toutes Les villes du Togo.Dites moi quelle ville au Togo n'a pas connu d'assassinats?
Cette fois ,il veut s'assurer que l'assassine' est vraiment mort et enterre' .
Pourquoi tous ces disparus ne vont pas se debarasser de ce Petit menable de mangeurs de chiens et de voleurs d'elections?

 9   IvanLeTerrible! | Mercredi, 27 Mai 2020
  Un défi au peuple Togolais tout entier! Un sacrilège inadmissible au vu de nos valeurs nègres/kamits car on n'assiste pas à l'inhumation d'un homme qu'on a assassiné! Cela mérite une rectification!

Il faut être un idiot pour se comporter de la sorte. Peuple Togolais frémit d'indignation de toutes tes entrailles!

 8   Pyatetou | Mercredi, 27 Mai 2020
  Comme d'habitude, on va bourrer un cercueil avec du beton en ciment et on va s'assurer que ce cercueil ne soit pas ouvert avant l'enterrement. Des cultivateurs evalos milices militaires vont assurer la suveillance de la tombe 24/24 et aurons une pension mensuelle de 15.000 frs.

 7   mazama | Mercredi, 27 Mai 2020
  Réponse à 5-Aviti Kokoroko
  A vous les Lossos de montrer au dictateur ce dont vous êtes capables.

Beaucoup de choses ont été dites sur les réseaux sociaux. L'occasion vous est alors offerte de montrer au monde entier tout ce qui fait de vous un peuple particulier, un peuple qui maîtrise les arcanes de monde invisible et immatériel. Vous devez mettre à contribution toute votre science insoupçonnée pour débarrasser le Togo de cet assassin de Faure si jamais il mettait pieds chez vous.

 6   glele du benin | Mercredi, 27 Mai 2020
  En quoi la présence de Faure, le tueur du colonel Toussain Madjoulba gomme sa culpabilité? qu' il participe aux obsèques ou pas, il est responsable et c' est lui qui a tué ce colonel.
Tant pis pour les Lossos et sa famille, s' ils prennent l' argent pour laisser tomber cette affaire, c' est eux même qui vivront le reste de leur vie avec leur culpabilité. HONTE A CALIXTE MADJOULBA, HONTE A TOUS CEUX QUI SALI L' AME DU DEFUNT.

 5   Aviti Kokoroko | Mercredi, 27 Mai 2020
  Mes frères n'acceptons pas que Faure s'y rende à la cérémonie.
Ses sorciers lui ont conseillé de s'y rendre sinon, le fantôme de Bitala va le poursuivre à mort. C'est pour cette raison qu'il fait des gymnastique pour y aller.
Non, c'est non, Faure n'est pas le bienvenu chez nous les lossos
a bon entendeur salut

 4   Kombaté | Mercredi, 27 Mai 2020
  Quand on ne sait pas on demande.Le silence d un gouvernement est et reste le seul moyen pour contre dire les fausses informations .Pour nous Bitala reste et restera un exemple dans l armée togolaise.Dire non à la complicité qui se préparait contre l état et créer de la panique entre le peuple.Vraiment ce mr est un soldat et les auteurs vont répondre à leurs actes .Faure va ou ne va pas la vérité continue son chemin

 3   Abi | Mercredi, 27 Mai 2020
  S'il va à Niamtougou, il prend une flèche empoisonnée.

 2   El Niño | Mercredi, 27 Mai 2020
  Faure est annoncé à Niamtougou, mais il ne viendra pas. Il a un agenda sexuellement trop chargé à la Cité du Vagin.

 1   AshRevolution | Mercredi, 27 Mai 2020
  Lu pour vous:

TOGO Gnassingbe et sa clique sont devenus le probleme numero 1 pour la stabilite de la region.

En effet a terme la poussee islamiste sur le continent et dans la zone Sahelienne plus particulierement debouchera sur des prises de pouvoirs sanglantes ou la Charia fera Loi. Au Togo nous observons depuis quelques annees un scenario Biblique ou s'affronte, des clans ideologiques radicalemnt oppose apres la chasse et l'exil de l'homme politique togolais Atchadam du PNP representant de la nouvelle classe politique africaine d'obedience musulmane et de vision panafricaine que l'on peut attache a la mouvance profonde au Benin du Leader Kemi Seba de meme confession et de cette meme vision continentale.

La proposition messianique de la Dynamique Kpodzro avec l'homme politique Agbeyome Kodjo, homme de resaux se liant au present avec une figure catholique anti-regime Gnassingbe, le Prelat Kpodzro.

Je pense que c'est la derniere chance pour les moderes de tout bord, avec la demarche du President Kodjo qui tend la main au Leader Atchadam, de faire l'Union Sacree au-dela des crises ethniques, religieuses, de terrorisme d'Etat interieur et exporte sur tout le continent que le clan Gnassingbe alimente depuis bientot 60 ans.

Si cette derniere tentative de transition vers un Togo appaise pour une sous region appaisee ne se produira pas cette fois-ci alors il est certain que le regime fasciste togolais sera emporte dans un tumulte de haine ou les extremistes islamistes executeront en premier Atchadam et les siens puis mettront en esclavage les enfants et freres de Gnassingbe et le reste du pays.

Gnassingbe, Kadangha sont les allies des islamistes c'est un fait depuis la visite du mongolien togolais dans un hopital en Israel aux chevets de terroristes islamistes. Gnassingbé achète la « PAIY » à DAESH/ALQAIDA lors de la visite au ZIV Hospital aux blessés de la milice islamiste syrienne Fath Al-Sham? Apres cette visite Gnassingbe, Dussey et la petasse de service sont partis bouffer au restaurant le COW BOY a cote du plateau du Golan. Tout un symbole.

Non il a deja allume la deuxieme meche de l'explosion du Golfe de Guinee par le sud, la premiere fut allume par Sarkozy, Obama, Blair, Netanyahu et Clinton en Libye.

BOOM !

Lord Mathieu Cichocki-Zantman



Plus que l'histoire ou les civilisations, ce sont les routes du commerce qui parlent.
Suivez stratégiquement les routes du commerce intra BSS et vous trouverez la logique de déplacement des trafico-djihadistes.
Le port de Lomé au Togo est LA porte maritime principale qui arrose le Burkina, le Mali et le Niger, pays enclavés dans le centre de la BSS sans accès à la mer.
Et derrière Lomé, toutes les villes togolaises sont des hubs commerciaux qui arrosent la BSS : Cinkassé, Koundjoaré, Gando, Yembour,...
Par ex.
Toutes les motos des djihadistes débarquent à Lomé venant de Chine et d'Inde. Elles entrent dans les circuits de concessionnaires togolais normaux, par ex. Koudjoaré dans la région des plateaux. C'est là que les djihadistes les achètent, via des intermédiaires commerciaux locaux ayant pignon sur rue.
Barkhane mettant l'insécurité permanente dans les flux logistiques des djihadistes, ils se rapprochent des sources d'appro. : le Togo.

Le Togo redoute la contagion jihadiste
PAR LAURENT LAGNEAU · 18 FÉVRIER 2020



En mars 2019, lors de l'opération antiterroriste Otapuanu, menées dans l'est du Burkina Faso, les forces de sécurité locales capturèrent un certain Oumarou Diallo [alias Diawo Oumarou], le chef de la katiba jihadiste appelée « groupe de Diawo ».

Lié au prédicateur Amadou Koufa, qui dirige la katiba « Macina », une formation membre du Groupe de soutien à l'islam et aux musulmans [GSIM, lié à al-Qaïda], cet individu s'était fait connaître au Mali, avant de s'établir au Burkina Faso. Lors de son arrestation, il se trouvait non loin de la frontière du Togo, pays où il s'avéra qu'il possédait quelques contacts, comme également au Bénin et au Ghana.

Justement, toujours durant l'opération Otapuanu, en avril, les autorités togolaises firent savoir que leurs forces de sécurité avaient arrêté plus d'une vingtaine de jihadistes en provenance du Burkina Faso et dont certains « étaient en possession de sommes d'argent importantes. »

Cet épisode illustre la menace à laquelle sont exposés certains pays côtiers du golfe de Guinée. En effet, les groupes jihadistes ne font pas mystère de leur intention d'y étendre leur influence, d'autant plus que ces États présentent; par certains côtés, les mêmes fragilités que leurs homologues du Sahel [communautés se sentant négligées, si ce n'est abandonnées par l'État central, tensions interthniques, développement inégal, etc].

Dans une vidéo diffusée le 8 novembre 2018, les principaux responsables du GSIM [les maliens Iyad Ag Ghaly et Amadou Koufa ainsi que l'algérien Yahya Abou al-Hammam, alias Djamel Okacha] avaient appelé les Peuls à la guerre sainte [jihad] dans plusieurs africains, dont la Côte d'Ivoire, le Burkina Faso, le Nigéria, le Cameroun et le Bénin.




Si certains d'entre-eux étaient alors déjà aux prises avec le menace jihadiste, la Côte d'Ivoire et le Bénin en étaient relativement éloignés, même si le territoire ivoirien fut le théatre d'une attaque commise en 2016 à Grand-Bassam et de quelques incidents isolés à sa frontière avec le Mali.

Quoi qu'il en soit, la pression, exercée par les différentes formations jihadistes actives dans la région, se fait de plus en plus forte sur les pays du golfe de Guinée. Ainsi, la province de l'État islamique en Afrique de l'Ouest [ISWAP] profite de l'insécurité qui règne dans l'État nigérian de Zamfara pour étendre son influence vers le nord du Bénin et le sud du Niger, où, précisément, l'État islamique au Grand Sahara [EIGS], avec lequel elle a intensifié ses relations au cours de ces derniers mois, tente de s'ouvrir un corridor passant Dogondoutchi afin de relier le nord du Mali au nord-ouest du Nigéria.

Mais la situation sans doute la plus préoccupante concerne le Burkina Faso, régulièrement visé par des attaques jihadistes. Or, ce pays fait la jonction entre le Sahel et le golfe de Guinée, via le Togo, la Côte d'Ivoire, le Ghana et le Bénin.

Le Bénin justement. En mai 2019, ce pays a été confronté une première fois au terrorisme avec l'enlèvement de deux ressortissants français dans le parc de Pendjari [même s'il a été question de « bandits » devant « revendre » leurs otages à un groupe jihadiste].

Plus récemment, c'est à dire le 9 février dernier, le poste de police de Kérémou [à 700 km au nord de Cotonou, près de la frontière avec le Burkina Faso] a été attaqué par une demi-douzaine d'individus, à moto, armés de machettes et de fusil de chasse. Officiellement, pour les autorités béninoises, il s'agirait l'oeuvre de « bandits » et de « braconniers », qui courent toujours. Mais la rumeur évoque un acte terroriste... Une hypothèse que semble reprendre à son compte Faure Gnassingbé, le président togolais.

Le 17 février, lors d'une visite aux forces togolaises déployées le long de la frontière avec le Burkina Faso, M. Gnassingbé a affirmé que la pression jihadiste se fait « très forte » dans l'extrême-nord de son pays.

« La menace est réelle et la pression est très forte [...] nous avons connu récemment des combats jusqu'à 7 km de notre frontière », a confié le président togolais à l'AFP. « Nous notons que les attaques [au Burkina Faso] sont de plus en plus meurtrières, malheureusement le Bénin aussi vient de subir un coup donc cette pression là nous la ressentons chaque jour un peu plus », a-t-il ajouté.


En 2016 ,Le président togolais Faure Gnassingbé a regardé lundi les rebelles syriens et les forces du président Bachar Assad se battre les uns contre les autres alors qu'ils se trouvaient sur les hauteurs du Golan le premier jour d'une visite officielle de cinq jours.
"Il s'est rendu sur le plateau du Golan, où il a eu une présentation de la situation", a expliqué un membre de l'entourage de Gnassingbé. «C'était bien parce que vous avez eu des bombardements légers ce matin entre les rebelles et les forces gouvernementales, alors c'était en direct. Il a entendu le boum, boum, boum. »
Un responsable de Tsahal a informé le dirigeant togolais de la situation et a expliqué qui - d'al-Nusra, du Hezbollah, de l'Etat islamique entre autres - contrôle quoi.
Le responsable a également souligné que les forces de l'ONU ne jouent plus un rôle important dans la région.
Lundi, Gnassingbé a également visité des sites chrétiens en Galilée et a reçu des informations sur les progrès israéliens dans le domaine de l'agriculture et des énergies renouvelables.
Il s'est ensuite rendu à l'hôpital Ziv de Safed, où il a rendu visite à des Syriens traités par des médecins israéliens.
Gnassingbe est devenu président du Togo en 2005 après la mort de son père, Gnassingbé Eyadema, qui a occupé le même poste pendant 38 ans. Les représentants diplomatiques israéliens ont déclaré que la visite de cette semaine, la deuxième de Gnassingbé, est un exemple de plus des liens croissants rapidement entre Israël et l'Afrique.
Gnassingbé doit rencontrer le président Reuven Rivlin mercredi matin et ce soir-là avec le Premier ministre Benjamin Netanyahu. En juillet, Netanyahu était en Ouganda pour rencontrer les dirigeants de sept États d'Afrique de l'Est. Il a depuis déclaré publiquement qu'il souhaitait une réunion similaire avec les États d'Afrique de l'Ouest d'ici la fin de cette année.
Il y a deux semaines, la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), composée de 15 membres, a invité Netanyahu à une réunion qui se tiendra plus tard cette année au Nigéria.
En passant, la sœur de Gnassingbé est mariée au président de la CEDEAO, Marcel Alain de Souza, qui était en Israël il y a deux semaines.
Le Togo est l'un des pays sur lesquels Jérusalem compte pour renforcer ses liens avec l'Afrique de l'Ouest, selon un responsable diplomatique israélien.
Avec d'autres pays africains, le Togo est gravement préoccupé par la terreur islamique extrémiste, en particulier de la part des affiliés d'Al-Qaida au Maghreb, qui ont organisé des attaques dans le Mali, le Burkina Faso et la Côte d'Ivoire voisins.
Le responsable a déclaré que ces préoccupations s'étendent à la sécurité maritime dans le golfe de Guinée et son port dans la capitale Lomé.
Le Togo souhaite également une expertise israélienne en matière de sécurité pour son nouveau terminal d'aéroport à Lomé, aujourd'hui une plaque tournante du transport pour l'Afrique de l'Ouest.
Le président togolais se rendra mardi au port de Haïfa ainsi qu'à l'usine d'Elbit.
Le Togo est l'un des États d'Afrique de l'Ouest les plus amicaux envers Israël et a soutenu Israël sur des questions clés en 2012-2013 lors de sa présence au Conseil de sécurité des Nations Unies.
Le Togo soutient généralement Israël, s'abstient ou est absent pour les votes connexes de l'ONU. Il s'est abstenu lors du débat de l'Assemblée générale de 2012 sur le statut d'observateur palestinien non membre, il était absent lors du vote de 2009 pour approuver le rapport de la Commission Goldstone sur l'opération Plomb durci à Gaza, et absent en 2015 lorsqu'une résolution a été adoptée pour permettre à un drapeau palestinien de être volé à l'ONU.
Au cours des deux dernières années, le Togo a voté pour Israël sur les résolutions de l'Agence internationale de l'énergie atomique qui auraient contraint Israël à autoriser l'inspection des installations nucléaires. Alors qu'il s'est abstenu lors du vote de l'UNESCO de 2011 pour admettre la Palestine en tant qu'État, il a voté contre Israël sur une résolution de l'UNESCO qui a supprimé toute connexion juive à Jérusalem.
Israël a établi des relations diplomatiques avec la nation de quelque 7,5 millions de personnes, après avoir déclaré son indépendance en 1960. Le Togo a rompu les relations en 1973 après la guerre de Yom Kippour, comme la plupart des États africains, mais les a renouvelés en 1987.
Le Togo était l'un des quatre pays que le premier ministre Yitzhak Shamir a ensuite visités en 1987, la dernière visite en Afrique subsaharienne d'un Premier ministre israélien jusqu'à la visite de Netanyahu en juillet.
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com