AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Afrique Afrique - BAD : La réélection du président sortant compromise


Société

iciLome | | 1 Commentaires |Imprimer

Les ennuis du président de la Banque africaine de développement (BAD) n’ont pas fini avec les conclusions de l’enquête interne. Les Etats-Unis réclament une nouvelle enquête.

Les griefs (prévarication, nominations fantaisistes, non-respect des règles éthiques, enrichissement personnel, etc.) portés contre Akinwunmi Adesina, le patron de la BAD, par une partie du personnel, ont fait l’objet d’une investigation interne à l’issue de laquelle l’économiste nigérian est sorti totalement blanchi.

Ses détracteurs ne sont pas convaincus par la conclusion de ce rapport d’enquête. Les lanceurs d’alerte viennent d’être rejoints par les USA qui exigent à leur tour une autre confrontation. Une décision qui met Akinwunmi Adesina dans une posture délicate à quelques semaines d’une nouvelle élection à la tête de l’institution financière panafricaine alors qu’il veut rempiler.

En effet, Steven Mnuchin, le Secrétaire américain au Trésor, dans une correspondante adressée à la BAD, explique qu’il doute de la pertinence de la décision de disculper son président au centre de très graves accusations.

« Considérant l'étendue, la gravité et la précision des allégations contre le seul candidat au leadership de la Banque pour les cinq prochaines années, nous pensons qu'une enquête plus approfondie est nécessaire pour que le président de la BAD bénéficie du soutien et de la confiance complets des actionnaires », persiste M. Mnuchin dans sa lettre datée du 22 mai et déposée sur le bureau de l’Ivoirienne Kaba Nialé, la présidente du bureau du conseil des gouvernement de la Banque africaine de développement.

Seul candidat à sa propre succession en août prochain, l’ancien ministre de l’Agriculture du Nigeria voit sa réélection très comprise surtout que, selon les analyses, il est très rare de « gagner un bras de fer contre les Etats-Unis ». L’intéressé, lui, continue de clamer son innocence et dénonce des manœuvres politiques.

La BAD, seule institution africaine cotée triple A par les agences de notation financière, compte 80 actionnaires dont 54 pays africains et 26 venus d’Europe, d’Amérique et d’Asie.

A.H.



Autres titres
Togo Togo - Partenariat FTF-Togocom au profit de la jeunesse 
Tchad Journée citoyenne: le personnel de la présidence de la République montre la voie à suivre 
Inter Le monde n’est pas en voie d’atteindre l’objectif « Faim zéro » d’ici à 2030, selon l’ONU 
Plus de nouvelles




 1   tt | Jeudi, 28 Mai 2020
  LES EUROPEENS LES AMERCAINS ET LES ASIATIQUES SONT ACTIONNAIRES ET VOUS APPELEZ CA BAD? BANQUE AFRICAINE POUR QUEL DEVELEPPEMENT DE L AFRIQUE? LE BLANC A UNE FOIS VOULI LE DEVELOPPEMENT DE L AFRIQUE?
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com