AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Côte D'Ivoire Côte D'Ivoire - Les premiers mots de Blé Goudé après la décision de la CPI


Politique

iciLome | | 2 Commentaires |Imprimer

L’ex-ministre de la Jeunesse de Laurent Gbagbo a répondu à quelques questions de nos confrères de rfi suite à la décision de la Cour pénale internationale (CPI) d’assouplir les conditions de sa remise en liberté et de celles de son mentor.

Ce jeudi 28 mai 2020, la juridiction internationale sise à la Haye en Hollande allège les conditions de liberté de l’ancien président ivoirien et de son ancien bouillant ministre de la Jeunesse.

Charle Blé Goudé en parle. « Je suis Ivoirien. Je suis ici [à La Haye, aux Pays-Bas] pour une raison connue, d’ordre judiciaire. Si l’institution qui a estimé à un moment donné que des charges pesaient contre ma personne relativement à une crise que mon pays a connu, et que cette institution-là me donne la liberté de mes mouvements, ma destination première devrait être là où mon cordon ombilical a été coupé, c’est-à-dire en Côte d’Ivoire », confie-t-il au micro de rfi.

Leur possible retour au bercail reste tributaire de la volonté des autorités ivoiriennes. « Ma volonté est de rentrer chez moi, près des miens, près des Ivoiriens, auprès de mes parents, pour que je parte m’incliner sur la tombe de mon père, de mes frères qui sont décédés, des amis qui sont décédés pendant que je n’étais pas là. Ensuite, prendre part bien entendu au débat politique, à la vie politique de mon pays parce que je suis un leader politique », ajoute-t-il.

L’ex-leader de la jeunesse estudiantine assure qu’il ne sera pas candidat pour l’élection présidentielle d’octobre 2020, dans cinq mois donc : « Ma candidature n’est pas à l’ordre du jour. Cela dit j’ai un parti politique. Le Cojep (son parti, NDLR) a des cadres, qui vont certainement participer aux élections locales en Côte d’ivoire. En ce qui concerne la présidentielle, vu que le président Laurent Gbagbo n’a encore pris aucune décision, je ne vais pas m’aventurer sur ce terrain ».

Néanmoins, M. Blé Goudé reste convaincu qu’il soit candidat ou non, sa « voix comptera lors des élections de 2020 », appelant ses compatriotes à sortir massivement pour se faire enrôler sur les listes électorales.

A.H.



Autres titres
Mali Intégralité du discours à la Nation du Président Ibrahim Boubacar Keita 
Togo Togo - ASVITTO alerte/Tentative d'élimination physique : Agbéyomé Kodjo dans le maquis 
Togo Togo - Agbéyomé Kodjo : « L’ultime but de cette nouvelle convocation est de m’éliminer » 
Plus de nouvelles




 2   Urine/Kaka | Samedi, 30 Mai 2020
  Réponse à 1-Dynamouton Kpodzro
  Ta maladie est incurable.

 1   Dynamouton Kpodzro | Samedi, 30 Mai 2020
  il faut que les togolais aussi sachent que le boycotte ne profite jamais à toute l'opposition
les Togolais ont été naïvement mener en bateau par un parti politique qui ne ne jurait que par ça pour un boycotte et voilà où nous en sommes , position de départ 1990 , quelle tristesse
ce même parti était satisfait par une feuille de route de la cedeao pendant que les autres de la coalition étaient contre et appelle le peuple au boycotte des élection à la suite de celà le même parti politique était le premier à sortir de la coalition etc.. sans que le peuple togolais ne ramène ce même parti à la raison ou lui faire savoir ses fautes mais au lieu de cela on a cherché à faire porter le chapeau à un autre parti politique
Togolais arrêter de cautionner et défendre l'injustice en faisant porter la faute à une autre personne, tant que ça sera comme ça , les moutons du régime rptunir continuera à nous imposer son diktak
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com