AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Togo - Mort de Me Yao Agboyibo : « J’ai perdu un ami personnel, un grand frère et un père »


Société

iciLome | | Commenter |Imprimer

Me Yawovi Agboyibo

Pasteur Edoh Kossi Komi a réagi sur Facebook, quelques heures après le décès de Me Yaovi Agboyibo, à 77 ans. Le responsable du MMLK (Mouvement Martin Luther King) salue la mémoire d’un « infatigable défenseur des droits de l’homme ».

« Nous sommes en deuil et j’ai perdu un ami personnel, un grand frère et un père qui m’a constamment encouragé à défendre les droits de l’homme jusqu’à la création du Mouvement Martin Luther King », a écrit Pasteur Edoh Kossi Komi.

Cet autre défenseur des droits humains dit avoir appris avec « consternation » la mort de son aîné, Me Yaovi Agboyibo, « un infatigable défenseur des droits de l’homme ». « Son combat pour la justice et la liberté sont pour nous aujourd’hui un repère et un véritable tremplin pour construire un État de droit », a ajouté Edoh Komi, précisant qu’il a retenu du défunt « ce qui est bon ».

L’Information du décès à Paris, du « Belier Noir » comme on aimait l’appeler a été communiquée le samedi 30 mai.

Né le 31 décembre 1943 à Kouvé - dans le Yoto - Me Yaovi Agboyibo fut à l’artisan de la création de la CNDH (Commission nationale des droits de l’homme), créée en 1987, et dont il fut le premier président. Poste qu’il occupa pendant 04 ans (1987-1990).

Fondateur du parti politique, le CAR (Comité d’action pour le renouveau), l’homme de Kouvé fut premier ministre du Togo - du 20 septembre 2006 au 06 décembre 2007 - sous la présidence de Faure Gnassingbé. Celui-là même qui vient d’entamer son 4è mandat à la tête du pays.

Rayan Naël



Autres titres
Afrique Afrique - L’UE finance la croissance et le développement des entreprises dans 13 pays dont le Togo 
Togo Togo - 28 soignants contaminés par le nouveau coronavirus 
Togo Togo - Ferdinand Ayité à Fabrice Adjakly : « Vivement le 12 août » 
Plus de nouvelles



.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com