AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Togo - Nécessité de respecter les passages à niveau


Société

iciLome | | Commenter |Imprimer

Le monde entier a célébré mardi 2 juin 2020, la journée internationale du « passage à niveau ». Une journée décrétée par les Nations Unies en collaboration avec l’Union internationale des chemins de fer depuis 2009. Ceci pour sensibiliser et responsabiliser les usagers de la route sur les comportements à adopter afin d’éviter les accidents. Seulement au Togo, le message ne passe toujours pas.

Le non-respect des passages à niveau est un sport favori chez presque tous les usagers de la route au Togo. Les conducteurs de taxi-moto communément appelés les « zémidjan » obtiennent la palme d’or dans le domaine. Une simple virée dans la capitale permet de constater comment ils foulent au pied les règles élémentaires de bonne conduite requises au niveau des points de croisement entre une voie ferrée et une voie routière.

Que ce soit à Agoè Gakpoto, Bè Gakpoto, Atikoumé, Gbonsimé, Hanoukopé ou ailleurs dans la ville de Lomé, dès lors que l’agent de sécurité en vient à élever son drapelet rouge, synonyme d’arrêt momentané pour les usagers, le temps que les wagons fassent leur passage, ces conducteurs de taxi qui se croient sortis de la cuisse de Jupiter, ne peuvent s’empêcher d’outrepasser l’ordre de s’arrêter. Non, ils ont mieux à faire. Ils "mettent les gaz" et font un tour de force pour passer la zone dangereuse avant le passage du train. C’est à se demander ce qui les rend si pressés à même de risquer leur vie et celle de leur passager.

Inutile de revenir sur les nombreux accidents de circulation qui ont eu lieu au niveau de ces points de croisement qui, faut-il le préciser, sont souvent des endroits très dégradés sur les voies publiques de la ville. L’usure régulière du passage des trains laisse des trous infernaux à ces points.

Il urge que les autorités compétentes recadrent ces genres de comportement afin de réduire, un tant soit peu, les accidents de circulation dans la capitale.



Autres titres
Bénin Affaires sociales: le dialogue parent-enfant au cœur d'un atelier de validation 
Togo Togo - Décès du Col Bataba : Nicodème Habia parle d’un assassinat 
Togo Togo - Bè-Kpota, Attiégou, Adakpamé... difficile de vivre pendant la saison pluvieuse 
Plus de nouvelles



.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com