AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Burundi Burundi - Pierre Nkurunziza serait décédé du Coronavirus


Société

iciLome | | Commenter |Imprimer

Décédé le 08 juin 2020 à l'age de 55 ans, le président Burundais Pierre Nkurunziza deviendrait le premier chef d'État au monde à mourir de la fameuse maladie à Coronavirus, selon les analyses et d'autre sources médicales

«Une source médicale à l'hôpital de Karusi, où Nkurunziza est décédé, a confirmé que le président était en détresse respiratoire avant sa mort.» A rapporté le quotidien britannique Daily mail.

Des médecins de l'hôpital universitaire Kamenge de Bujumbura ont indiqué à l'AFP que le chef de l'institut de santé publique avait demandé le seul ventilateur de leur hôpital et le chef de service de réanimation «au nom de la présidence le lundi à 10 h»

Le président a été transporté à l'hôpital de Karusi, mais il était «trop tard», il était «déjà mort», a indiqué une source médicale à Karusi.

Les soupçons étaient élevés que le président avait la Covid-19 après que sa femme a été hospitalisée fin mai avec le virus. Un document médical vu par l'AFP a déclaré qu'elle avait été testée positive pour le virus et avait souffert de «détresse respiratoire».

Le gouvernement Burundais a annoncé la mort «inattendue» de Pierre Nkurunziza le 9 juin, déclarant une semaine nationale de deuil.

Nkurunziza ne se serait pas senti bien le 6 juin et "à une très grande surprise" sa santé s'est détériorée, entraînant un arrêt cardiaque dont il est décédé à l'hôpital, ont indiqué des responsables.

Son épouse Denise a été transportée par avion pour un traitement contre les coronavirus au Kenya le 30 mai, ce qui a suscité des soupçons quant à la véritable cause de la mort du président.

Nkurunziza devait quitter ses fonctions en août après un mandat controversé de 15 ans marqué par des allégations de répression et de violations des droits de l'homme.

Vendredi, la Cour constitutionnelle du Burundi a annoncé que le président élu Evariste Ndayishimiye devait prêter serment immédiatement après la mort de Nkurunziza.

Nkurunziza a pris ses fonctions en 2005 dans le cadre d'un accord de partage du pouvoir après une guerre civile de 12 ans qui a fait 300 000 morts.

Sa décision de briguer un troisième mandat contesté en 2015 a également plongé le pays dans la violence, faisant des centaines de morts.

Mensah A.



Autres titres
République Centrafricaine Visite de haut-niveau à Bangui: des leaders religieux prêchent pour un dialogue inclusif 
Côte D'Ivoire Siège du PDCI/Bastonnade de journalistes: la réaction de l'Intersyndicale des médias 
Bénin Soutien du gouvernement béninois aux couches vulnérables: 45 personnes handicapées formées reçoivent leurs attestations 
Plus de nouvelles



.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com