AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Togo - Cris de détresse des pêcheurs du port de pêche de Gbétsogbé


Société

iciLome | | Commenter |Imprimer

Le vent violent qui a soufflé dans la nuit de lundi dernier sur la côte togolaise a fait beaucoup de dégâts au nouveau port de pêche de Gbétsogbé. Les grosses vagues ont blessé une dizaine de pêcheurs, une pirogue détruite. Une situation qui suscite la colère de certains.

Actuellement, ces pêcheurs du port de pêche de Gbétsogbé sont sur les nerfs. Pour eux, c’est un calvaire de trop, puisque ce n’est pas la première fois que ces genres d’accidents se produisent dans ce nouveau port de pêche dont la construction a été financée à hauteur de 16 milliards de FCFA par le Japon. Ils estiment que le chenal de ce nouveau port est mal fait, ce qui endommage souvent les pirogues.

« À notre arrivée depuis Novembre 2019, nous enregistrons plusieurs dégâts. En Janvier dernier, deux pirogues sont complètement détruites après avoir cogné le chenal. En Mai où on a eu une montée de la mer, c'était devenu catastrophique. La deuxième semaine de Juin, 03 pirogues ont cogné le chenal et ont été endommagées », témoignent certains pêcheurs interrogés par nos confrères d’Agriditale.

Même son de cloche chez Abdou-Derman ADAM-MOUHAMADOU, Secrétaire général du syndicat national des pêcheurs du Togo et Secrétaire général adjoint de la fédération nationale des pêcheurs du Togo.

« Un problème reste à régler sur ce nouveau port de pêche. Le chenal où les pirogues passent pour rentrer a été mal fait depuis lors quand on concevait ce projet de construction. Les vagues sont trop proches du chenal alors qu'en réalité, les vagues doivent mourir à une distance donnée avant d'atteindre le chenal et permettre aux pirogues de passer librement. On l'avait bien évoqué au départ et les japonais ont bien compris que c'était vrai, mais ils n'ont pas voulu revenir là-dessus parce qu'ils étaient déjà avancés dans la construction. Voilà que maintenant, nous subissons déjà les causes. C'est toujours très compliqué pour les pirogues au retour de la mer de rentrer pour accoster quand il y a une forte vague », a-t-il indiqué.

Finalement, ces pêcheurs se disent être dépassés par la situation et veulent retourner à l’ancien Port, le temps de permettre au pouvoir public de régler le problème du chenal. Ils appellent même le chef de l’Etat à la rescousse.



Autres titres
Togo Togo - Covid-19 : le club AIMES-AFRIQUE UK rappelle l’importance des mesures barrières 
Togo Togo - Réouverture des églises : La conférence des Évêques établit un protocole sanitaire 
Nigéria Nigéria - La production de soja attendue à la baisse cette année 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle



.
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com