AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Malawi Malawi - Le chef de l'opposition du Malawi, Lazarus Chakwera, a remporté le nouveau scrutin présidentiel du pays.


Politique

iciLome | | 3 Commentaires |Imprimer

Samedi 27 Juin 2020, la commission électorale a annoncé que Lazarus Chewera, un homme de 65 ans a battu le président sortant Peter Mutharika avec 58,57% des suffrages lors du scrutin de mardi au Malawi.

En effet, en février, la cour constitutionnelle du Malawi a annulé la victoire de M. Mutharika aux élections de mai 2019, invoquant une falsification de vote.

La courte victoire de Peter Mutharika lors du scrutin de l'année dernière a été annulée après que des preuves soient apparues qu'un fluide correcteur avait été utilisé pour modifier le décompte des voix. Il s'est ensuite tourné vers la Cour suprême pour obtenir de l'aide. Les juges y ont subi beaucoup de pression mais sont restés fermes. Et maintenant, la majorité des électeurs malawiens l'ont rejeté.

Suite au résultat officiel samedi, M. Chakwera a déclaré que sa victoire était « une victoire pour la démocratie et la justice», ajoutant: «Mon cœur bouillonne de joie».

Ses partisans sont descendus dans les rues de la capitale malawienne, Lilongwe, en faisant retentir les klaxons des voitures et en lançant des feux d'artifice.

Il s'agit d'un moment extrêmement important dans l'histoire politique du Malawi et prouve que ni les tribunaux ni l'électorat n'étaient prêts à être intimidés ou influencés par le pouvoir présidentiel.

C'est le deuxième pays africain à annuler une élection présidentielle pour irrégularités, après le Kenya en 2017. Mais le faite que le candidat de l'opposition a gagné une répétition de l'élection, est sans précédent.

Le nouveau président élu, Lazarus Chakwera devrait prêter serment ce dimanche.

Mensah A.



Autres titres
Togo Togo - Vers 12 Mois d’hibernation politique… : Gangstérisme contre Gangstérisme 
Togo Togo - Agbéyomé Kodjo : « La prophétie s’est réalisée et va se matérialiser » 
Bénin Bénin - Tribune : Joël AÏVO : « Je veux débattre avec Patrice Talon » 
Plus de nouvelles




 3   GNAROU | Dimanche, 28 Juin 2020
  Réponse à 2-K .Meme
  Les Gnassimgbe ne sont pour rien dans cette affaire !

La démocratie commence au Tribunal.

Tout le corps des avocats et des juges au Togo est de l'opposition corrompue !

Rendent-ils justice au nom du peuple togolais ?

Gnarou le fils de Sotouboua.



 2   K .Meme | Dimanche, 28 Juin 2020
  Dieu a epargne'Les Malawit des gnassingbe', famille maudite au Togo.
Faure petit voleur d'elections ne fait que suivre Les pattes de son geniteur Eyademon deja en enfer....

 1   KOZAX | Dimanche, 28 Juin 2020
  LesTogolais vont certainement saliver à cette nouvelle, mais....
Malheureusement le Togo n'est pas le Malawi.
Heureusement pour les Malawites, le Malawi n'est pas le Togo, et les Malawites ne sont pas des Togolais.
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com