AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Kenya Kenya - Un coureur kenyan suspendu pour quatre ans


Sport

iciLome | | Commenter |Imprimer

La décision de l’Unité d’intégrité de l’athlétisme (AIU) est tombée ce vendredi 3 juillet : le marathonien Wilson Kipsang, 38 ans, écope de quatre ans de suspension pour avoir été coupable de « falsification » et « défaut de localisation » pour des tests antidopage.

La sanction infligée à l’ancien médaillé de bronze olympique et ex-détenteur du record du monde a pris effet à partir du 10 janvier 2020 souligne l’AIU qui l’accuse également d’avoir fourni « de fausses preuves et (faux) témoignages ».

Wilson Kipsang n’est pas n’importe qui dans son domaine de prédilection. Il pèse deux victoires au marathon de Londres (2012 et 2014), de Berlin (2013), de New York (2014), etc. Il est également le record du monde en 2013 en 2 h 3 min 23 sec.

Sa suspension est un nouveau coup dur pour l’athlétisme kényan. Avant lui, sont tombés aussi des grands noms : en 2017, Jemima Sumgong, championne olympique du marathon à Rio ; en 2018 Asbel Kiprop, champion olympique du 1 500 m en 2008 et triple champion du monde. L’année suivante, Abraham Kiptum, ex-recordman du monde du semi-marathon, a été suspendu pour une période de quatre ans.

Malgré les efforts des autorités sportives kényanes, des athlètes parviennent toujours à trouver des moyens de se doper, de tricher pour gagner, pour se faire un nom et une place dans l’élite mondiale.

A.H.



Autres titres
Cameroun Cameroun - Le « matador camerounais » retrouve du sourire à Maritimo 
Congo RDC Congo RDC - L’AS Monaco signe Axel Disasi 
Togo Togo - Yere Justin pose ses valises à FC San-Pédro 
Plus de nouvelles



.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com