AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Togo - Route Lomé-Kpalimé : les victimes des travaux, pas d’accord avec la commission d'expropriation


Société

iciLome | | 1 Commentaires |Imprimer

Les victimes des travaux de réfection sur la route Lomé-Kpalimé fulminent leur colère. Elles estiment être lésées dénonçant les conditions d’indemnisation et demandent que les choses soient faites suivant le droit. C'est dans une lettre adressée à la Commission d’Expropriation. Lecture !

Lomé le 30 Juin 2020

Collectif des affectés des travaux de l'élargissement des rétentions d'eau d'adidogome ( CAP et Lycée Technique) sur la route Lome - Kpalime.

Tél: 91-82-94-61
93-41-77-45
98-22-50-36
90- 88-34-48


Objet: Position des affectés des travaux projetés.

A
Madame la Présidente de la Commission d'Expropriation ( COMEX)

..Madame la Présidente,

Suite au Décret N° 2020-043/2020/PR en date du 20 mai 2020 et qui fait exproprier nos propriétés situant sur la RN5 pour cause des travaux, nous voudrons tout d'abord saluer cette initiative qui est d'utilité publique.

Cependant,les conditions d'indemnisation unilatéralement fixées et les délais pour quitter les lieux portent gravement atteinte à nos droits pour des raisons suivantes:

- Le délai de un (01) mois fixé ne nous suffit pas pour quitter les lieux.
- Le prix du mètre carré fixé à 41 700Francs CFA pour notre zone n'a aucune justification au regard des règles posées dans le cadre de la politique de réinstallation.
- Nos bâtisses ou les constructions érigées sur les immeubles ne font objet d'aucune évaluation et si elles doivent en faire, il est de droit de tenir compte de leur valeur actuelle en tenant compte des coûts actuels sur le marché.
- Les locataires qui sont liés par des baux d'habitation ou commerciaux et qui ont un projet à long terme et qui ont fait d'énormes travaux, quelles sont les conditions de leurs indemnisations sans oublier leur départ des lieux, la perte de leurs clientèles.
-Sans une évaluation des bâtisses en intégrant les travaux par les locataires,ou séparément,les travaux projetés risqueraient de créer une situation irréversible.

Voilà pourquoi,eu égard à ce qui précède,nous proposons:

- Discuter avec nous, les concernés ;
- Revoir le prix par mètre carré des immeubles à exproprier;
-Une évaluation des bâtisses et les travaux faits par les locataires et revoir le délai pour quitter les lieux.

Nous vous saurons gré des dispositions que vous voudrez bien prendre en ce sens et ce sera justice et respect de nos profonds droits en matière de réparation.

Dans cette attente,nous vous prions de recevoir,Madame la Présidente, l'expression de nos salutations citoyennes.

PJ. Liste des affectés.

ONT SIGNÉ



Autres titres
Togo Togo - Edoh Komi plaide pour la réduction des coûts des pièces d'identité 
Togo Togo - Petrolegate : CODITOGO demande des comptes 
Togo Togo - Les femmes de Dalavé contre l’accaparement de leurs terres 
Plus de nouvelles




 1   TOTO | Dimanche, 5 Juillet 2020
 
41 700 F le mètre carré ce qui veut dire qu'1 lot de 600 m2 = 41 700 f x 600m2 = 25 020 000 fcfa le Lot de 600m2 et vous dites que ce 'est pas assez. Hum....Togolais, donc on a qu'à dépenser tout l'argent du projet pour vous indemniser. Soyons sérieux.
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com