AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Zimbabwe Zimbabwe - Accusé de corruption, le ministre de la Santé est limogé


Politique

iciLome | | Commenter |Imprimer

Le président zimbabwéen Emmerson Mnangagwa a limogé son ministre de la Santé, accusé de corruption pour avoir octroyé illégalement un contrat de 20 millions de dollars pour du matériel de test des coronavirus.

Obadiah Moyo, 66 ans, a été arrêté en juin à la suite d'une enquête de la commission anti-corruption. Il a été libéré sous caution et doit comparaître devant le tribunal le 31 juillet prochain.

Le Secrétaire général présidentiel, Misheck Sibanda a confirmé que Moyo avait été limogé de ses fonctions pour « conduite inappropriée pour un ministre du gouvernement ».

Le licencié-Moyo est accusé d'avoir attribué un contrat de 20 millions de dollars à Drax Consult SAGL, une société basée à Dubaï, créée il y a quelques mois, pour fournir des équipements de protection individuelle et des kits de test COVID-19.

Après que l'opposition du Zimbabwe a condamné l'accord, le gouvernement a annulé tous les contrats avec l'entreprise, selon les médias locaux.

Moyo fait également face à des accusations dans deux autres cas, qui remontent à l'année dernière pour la fourniture d'équipements médicaux généraux aux hôpitaux publics.

Ce pays de l'Afrique australe a déjà signalé plus de 730 cas de Coronavirus avec au moins neuf (09) décès et 197 guéris.



Autres titres
Burkina-Faso Contrôle des finances publiques: la Cour des Comptes remet son rapport public 2019 au président du Faso 
Côte D'Ivoire Amélioration de l’emploi des jeunes: Ce que les partenaires financiers proposent au Gouvernement 
Togo Togo - Élections régionales : le gouvernement poursuit les consultations avec l’opposition 
Plus de nouvelles



.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com