AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Malawi Malawi - Les Malawiens en désaccord avec le nouveau président Chakwera qui nomme des membres de famille au Cabinet


Politique

iciLome | | 2 Commentaires |Imprimer

Les Malawiens sont en colère contre leur nouveau président Lazarus Chakwera après avoir annoncé un cabinet de 31 membres comprenant six personnes qui ont des liens familiaux.

La Coalition des défenseurs des droits de l'homme, qui a mené des protestations soutenues dans tout le pays contre les élections contestées de 2019, croit que « ces postes ministériels n'ont pas été attribués à certaines personnes sur la base du mérite, mais sur la base du soutien monétaire qu'ils ont apporté » au président pendant la campagne électorale.

« Le premier est la question des membres de la famille au sein du cabinet, tels que mari et femme et frère et sœur. Le deuxième est le régionalisme », a déclaré à l'AFP le Coordinateur national de la coalition, Luke Tembo.

Le militant social Mkotama Katenga-Kaunda a déclaré que cette décision était décevante car le président sortant avait promis que « Ce nouveau Malawi va se débarrasser du népotisme et du copinage».

Bien qu'ils ne soient pas liés au président, les nouveaux ministres du Travail et de la Santé sont frère et sœur. Kenny Kandodo est le ministre du Travail tandis que sa sœur, Khumbize, est le ministre de la Santé. L'homme d'affaires Gospel Kazako a également été nommé ministre de l'Information et sa belle-sœur, Agnes Nkusa Nkhoma, a été nommée vice-ministre de l'Agriculture.

Le Malawiens estiment que le cabinet du président Chakwera comprend plus de 70% des habitants de la région centrale qui est son bastion politique.

Par contre, l'ancien chef de l'église des Assemblées de Dieu du Malawi, avait accusé son prédécesseur de népotisme, tout en affirmant qu'il avait rempli son cabinet de gens de sa région.

M. Chawera a battu l'ancien président Peter Mutharika avec 58,5% des voix lors des élections du mois dernier, marquant la première fois dans l'histoire africaine qu'une nouvelle élection a conduit à la défaite d'un candidat sortant.

Mensah A.



Autres titres
Togo Togo - Romaricson Alognon nommé ambassadeur du Togo en Allemagne 
Togo Togo - Jean-Paul Edoh Oumolou, nouvel ambassadeur plénipotentiaire en Suisse 
Afrique Afrique - Les convulsions démocratiques dans l’espace CEDEAO. 
Plus de nouvelles




 2   Schopenhauer | Vendredi, 10 Juillet 2020
  Réponse à 1-Souka
  Merci. Il faut toujours s'informer avant ......

 1   Souka | Vendredi, 10 Juillet 2020
  Faute grave chez icilome...on dit les malawites
..
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com