AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Togo - La solution de Mme Adjamagbo-Johnson à la crise post-électorale


Politique

iciLome | | 5 Commentaires |Imprimer

La crise post-électorale liée à dernière présidentielle est loin de connaitre son épilogue. Aucune des deux parties impliquées ne veulent lâcher du lest.

Le bras de fer entre la Dynamique Mgr Kpodzro et le régime de Faure Gnassingbé se poursuit. Cette guéguerre aurait pu se terminer d’elle-même, avec le temps, comme cela a été le cas après la présidentielle d’avril 2015. Mais les dernières convocations du Doyen des juges d’instruction semblent envenimées la situation.

En conférence de presse jeudi, les membres de la Dynamique a dénoncé un « harcèlement » du régime contre leur « champion » Agbéyomé Kodjo. A en croire Mme Adjamagbo-Johnson, porte-parole de la Dynamique Mgr Kpodzro, cette crise aurait pu être réglée si le régime de Faure Gnassingbé n’avait pas instrumentalisé la justice en transformant un « contentieux électoral en procédure pénale ».

Selon elle, le candidat Agbéyomé Kodjo est un homme politique qui est dans son rôle. On ne peut pas le poursuivre en justice parce qu’il réclame sa victoire à l’issue de la présidentielle du 22 février dernier.

« A la base, les choses ont été faussées parce qu’on a voulu régler un problème politique par la voie judiciaire en prétendant qu’un homme politique qui est dans son rôle, pose des actes dans l’exercice de ses responsabilités, dans un contexte particulier, un contexte post-électoral. Normalement, ce n’est pas la loi qu’il faut utiliser, ce n’est pas la loi qu’il faut lui appliquer. Ce qu’il faut faire, la solution, c’est une solution politique, On n’a même pas à se demander s’il y a violation des lois ou pas », a laissé entendre la Secrétaire Général de la Convention Démocratique des Peuples Africains (CDPA).

Rappelons que Dr Agbéyomé Kodjo devrait normalement comparaître devant la justice hier pour être entendu. Mais l'homme, dans un audio publié jeudi soir sur les réseaux sociaux, a précisé qu'il ne compte se présenter devant le Doyen des juges d'instruction. Il dit qu'il craint pour sa vie.




Autres titres
Togo Togo - Me Isabelle Ameganvi tacle Mme Adjamagbo-Johnson 
Togo Togo - Nicolas Lawson en veut aux collaborateurs de Faure Gnassingbé 
Ouganda Ouganda - Election présidentielle : Un jeune de 19 ans va être candidat 
Plus de nouvelles




 5   El Niño | Samedi, 11 Juillet 2020
  Soldats togolais, levez-vous et débarrassez-nous de ce paresseux et inutile Faure Gnass.
Soldats togolais, le moment est très propice. Notre pays n'est pas gouverné depuis 15 ans. Soldats togolais, finissez le boulot en arrêtant le roitelet de la Rue du Vagin. Le peuple tout entier est derrière vous!

 4   El Niño | Samedi, 11 Juillet 2020
  La solution a la crise togolaise est simple. On place Faure dans le but et on laisse la chance à 3 bons tireurs de pénalty l'affronter.
Même Christian Trimua avait trouvé que c'est la meilleure façon de régler le problème togolais.

 3   AHLERAS | Samedi, 11 Juillet 2020
  Réponse à 1-Patience
  Quand on se fait battre a une election, on refuse de partir? C' est ca ta conception? Vous faites pitie sur ce bout de territoire. Le monde change et avance. Bientot les pays occidentaux et la chine vont tout simplement nous annexer sous pretexte que nous ne sommes toujours pas mur.

 2   Diable | Samedi, 11 Juillet 2020
  Il faut nécessairement que le petit voleur des élections de la Marina remette le pouvoir à celui qui porte le flambeau de la victoire des urnes. S' il refuse et s' impose contre la volonté du peuple, la seule solution c'est de lui laisser faire et observer... puisque la dynamique refuse toute violence pour arracher le pouvoir. En plus, le peuple souverain est fatigué de cette guéguerre politique qui a trop duré et empoisonné le Togo dans son ensemble.
Le temps donnera raison à toute décision car ceux qui punissent délibérément le Togo, sont aussi du Togo.

 1   Patience | Samedi, 11 Juillet 2020
  Madame ADJAMAGBO déçoit plus d'un dans ses agissements.Elle n'a pas de bord politique.Et du moment où la dynamique Kpodzro compte récupérer le pouvoir par tous les moyens, le régime des GNASSINGBÉ ne devrait pas baisser aussi la garde.
Que chacun des deux Partis assume ses responsabilités.
Le Togo doit quand même avancer après tout.
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com