AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Togo - Golfe 7 : Un maire adjoint sème la panique dans l'orphelinat« Mother Charity »


Société

iciLome | | 2 Commentaires |Imprimer

Les responsables de l’orphelinat « Mother Charity », ont les foies en ce moment. Intimidations, menaces de mort, atteinte à la vie du personnel et des orphelins, tel est désormais le quotidien des pensionnaires et responsables de cette maison. En cause, un litige foncier impliquant les terres occupées par la fondation dans la commune du Golfe 7, plus précisément dans le village de Lankouvi.

L’affaire relatée par la fondatrice de l’établissement, Mme Charity Yawoavi VODJOGBE remonte en janvier 2017, date marquant le début des travaux de constructions. D’entame, il ressort selon cette dernière, que le terrain occupé par sa fondation est une réserve octroyé au ministère de l’Administration territoriale au nom de son établissement « Mother Charity », et donc une réserve administrative dont se réclame propriétaire, un certain Fauster Apédo.

Et cette réserve administrative, à en croire les informations, a été octroyée à l’Etat par M. Sekoudi, principale acquéreur d’une majeure partie des terres de la zone auprès de M. Apédo qui se trouve être le père de Fauster Apédo. Le fils ayant revendu le terrain dont son père n’est plus propriétaire à une autre personne qui en a d’ailleurs clôturé une partie, s’obstine à rentrer en possession de « sa propriété ».

« J’ai été au cadastre, j’ai fait toutes les démarches et le cadastre m’a affecté la réserve au nom du ministère de l’Administration territoriale. C’est comme ça qu’on a construit sur la réserve, et avec les enfants nous vivons ici. Mais depuis le début du chantier jusqu’aujourd’hui, des problèmes ne cessent de se présenter », a indiqué Mme VODJOGBE.

Et d’ajouter : « Le 25 juin 2020, 9 individus arrivent ici avec une voiture sans plaque avec des gros bras. C’est des cailloux, ils ont défoncés le portail, casser la serrure et sont rentrés comme quoi, quelqu’un les a appelé que je construis sur leur terrain. Or, nous sommes en train de construire une nouvelle fosse vue l’effectif que nous avons actuellement ».

Bien avant cette situation, a-t-elle poursuivi, « le deuxième adjoint au maire de la commune du Golfe 7 me convoqua à la Mairie me sonnant de libérer le terrain afin que son propriétaire en prenne possession ». Au dire de ce dernier, rien ne prouve que le terrain en question, est une réserve administrative. Au lieu d’aller s’informer du statut du terrain auprès du ministère, ce dernier en connivence avec les plaignants trouve plaisant de faire usage de moyens peu orthodoxes pour contraindre les occupants à abandonner les lieux, a-t-on appris.

Pire, après cet épisode, des voleurs sont rentrés au sein de la maison d’accueil et se sont tirés avec deux motos. Et ce, après que le deuxième adjoint au maire de la commune du Golfe 7, Agboyibor Komlanvi qui, une fois saisi par la fondatrice de « Mother Charity » avec toutes les preuves à l’appui (Titre foncier et autres), a promis lui revenir après deux semaines.

« J’aimerai crier haut et fort pour qu’on nous laisse tranquille. Ce que nous faisons ici, c’est pour aider ces enfants. Aujourd’hui, nous en avons trois catégories, notamment des enfants abandonnés, des orphelins, et des bébés nées des mères qui ont des troubles psychiatriques. Tous les jours, c’est des menaces », a-t-elle lancé, désespérée.

Selon Mme VODJOGBE, il manque la signature du ministre de l’Economie et des finances pour que le terrain soit officiellement affecté à l’orphelinat. Ce qui lui donnera tout droit sur la propriété.

Mais pour l’heure, sa plus grande peur, a-t-elle confié, c’est que ses enfants (82 au total dont l’âge est compris entre 2 semaines et 18 ans), finissent traumatisés par les descentes musclées que fait l’autre camp sur les lieux.

N.K



Autres titres
Togo Togo - La dépouille d’Edem Kodjo est arrivée à Lomé depuis mardi 
Côte D'Ivoire Côte D'Ivoire - Baccalauréat 2020 : Baisse du taux de réussite 
Togo Togo - CHU S.O : la cellule de communication dément les rumeurs autour d’une fermeture du service des prématurés et le bloc opératoire 
Plus de nouvelles




 2   Kaka | Lundi, 13 Juillet 2020
  Et le cadastre, l'urbanisme et le ministère de l'administration territoriale disent quoi?

Pourquoi ils ne se prononcent pas clairement sur cette affaire.

Incroyable destin d'un pays où chacun trouve ses protecteurs, développent ses stratégies pour menacer les autres, soit parce qu'on a certainement des soldats ou bien parce qu'on a un parent membre du parti au pouvoir.

C'est tout simplement regrettable

 1   issifou | Lundi, 13 Juillet 2020
  Beaucoup de courage madame ! Continuez votre lutte pour la bonne cause des enfants que vous protégés
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com