AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Togo - Ferdinand Ayité à Fabrice Adjakly : « Vivement le 12 août »


Société

iciLome | | 2 Commentaires |Imprimer

12 août 2020. C’est la date fatidique du début d’une bataille juridique qui va opposer le Journal L’Alternative à Fabrice Adjakly, l’homme mis en cause, avec son père, dans le détournement de près de 400 à 500 milliards de FCFA en mode offshore sur les commandes pétrolières du Togo. Mais contrairement à ce qu’on pourrait croire, c’est la sérénité totale qui règne dans la cuisine du journal d’investigation de Ferdinand Ayité. La plainte de Fabrice Adjakly auprès du Tribunal de Première Instance de Lomé est même perçue comme une occasion rêvée pour tout déballer sur ce dossier fumant.

Dans une note postée sur sa page Facebook, le confrère Ferdinand Ayité tenait à rassurer les fidèles lecteurs de son journal qui s’inquiètent. Le Directeur de Publication (DP) de L’Alternative précise que les plaintes font partie du quotidien des journalistes.

« Ne vous inquiétez de rien. Il est dans l’ordre normal des choses que quelqu’un qui est mis en cause dans une affaire puisse porter plainte. C’est son droit le plus absolu. Les plaintes font partie du quotidien des journalistes, il n y a donc aucune inquiétude », a-t-il rassuré.

Pour le confrère, cette plainte de Fabrice Adjakly est une grande opportunité, une occasion unique pour tous les Togolais de comprendre le mécanisme d’importation non seulement du pétrole, mais aussi la fixation des prix à la pompe.

« Ce sera aussi l’occasion pour nous de comprendre comment l’État a pu confier à une famille qui a créé une société d’intermédiation la commande d’un produit aussi stratégique dont les énormes bénéfices retombent sur les comptes personnels des copains et coquins. Nous allons comprendre qui sont les complices et bénéficiaires de ce réseau depuis des années, notamment les ministres et leurs experts en charge de ce dossier. Nous allons enfin comprendre pourquoi ces pilleurs depuis des années agissent en toute impunité. Ce fumant dossier est loin d’être une affaire entre un journal et les auteurs de ce réseau », a souligné le DP du journal L’Alternative.

Selon lui, c’est une affaire entre les Togolais, c’est-à-dire la majorité qui végète dans la misère et cette minorité rapace. « On nous avait dit qu’elle s’accapare des richesses du pays. C’est l’unique occasion pour les Togolais d’avoir une idée de ceux qui mettent indûment la main sur leurs impôts. Vivement le 12 août. Ils ont peut-être la justice, mais nous nous avons le peuple et le peuple veut comprendre où va son argent », a ajouté Ferdinand Ayité.

Rappelons que Fabrice Adjakly a assigné le journal L’Alternative en justice dans le cadre de son dossier publié le 09 juin intitulé : « Importation du pétrole/Les dessous d’un grand scandale : Fabrice Adjakly complice de VITOL disparaît avec plusieurs milliards ». Dans sa plainte, Fabrice Adjakly indique que tout le contenu de l’article publié par l’hebdomadaire d’investigation n’est que de pure allégation sans fondement.

Le journal est assigné à comparaître devant le Tribunal de Première Instance de Lomé le 12 août prochain, en correctionnel.

Godfrey Akpa



Autres titres
Niger Le Président Issoufou Mahamadou a présidé à Agadez les cérémonies commémorant la Fête de l’Indépendance couplée à la Fête de l’Arbre 
Inter Soutenir l’allaitement maternel apporte des avantages pour le bébés, les familles et les économies (OMS/UNICEF) 
Togo Togo - Covid-19 : 15 personnes contaminées ce lundi 3 août 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle



.

 2   Victoire | Mardi, 14 Juillet 2020
  la minorité pilleuse a creusé sa propre tombe. peuple togolais, mobilisons-nous pour soutenir le journaliste Ferdinand Ayité le 12 Aout 2020 au tribunal. Peuple togolais, par ton courage et tes sacrifices la victoire est arrivée. Gloire à Dieu au plus haut des cieux.

 1   Sylvain | Mardi, 14 Juillet 2020
  E si le 12 Aout mettait fin a ce gangsterisme d'Etat qui n'a que trop dure? Souvenez-vous du MO5,. Le 12 Aout en serait un Bis? Ce bandit croit il que Monsieur Ayite s'est leve un matin pour decide a lui faire mal? Ferdinand n'est pas de la derniere pluie. Il est Vrai journaliste et il ne n'avance rien sans preuve. Le mieux pour cette famille est qu'elle retir sa pleinte.
Je dirais cette famillle ne veut peut etre pas couler seule. Elle veut amener cette minorite pilleuse avec elle ainsi que faure. Les Adjakly sont trop "faure".


12 Aout ou es-tu?

Merde! Mderde! Merde!
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com