AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Côte D'Ivoire Côte D'Ivoire - Le vice-président Daniel Kablan Duncan a démissionné


Politique

iciLome | | 2 Commentaires |Imprimer

Nommé Vice-président de la République de Côte d’Ivoire depuis 2017, Daniel Kablan Duncan a remis sa lettre de démission au président Alassane Dramane Ouattara qui a accepté.

Selon un communiqué rendu public ce lundi par la Présidence ivoirienne, Daniel Kablan Duncan a remis « sa démission du poste de Vice-Président de la République, pour des raisons de convenance personnelle, par une correspondance en date du 27 février 2020 ».*

« Après plusieurs entretiens, dont le dernier a eu lieu le mardi 7 juillet 2020, le Président de la République a pris acte de cette démission et a procédé, le mercredi 8 juillet 2020, à la signature d’un décret mettant fin aux fonctions de Monsieur Daniel Kablan Duncan (…) », indique la note signé de Patrick Achi, le Secrétaire général de la Présidence ivoirienne.

Avant d’être nommé au poste de Vice-président, Daniel Kablan Duncan avait occupé plusieurs postes ministériels depuis le règne de Félix Houphoët-Boigny. Sa démission intervient quelques jours après le décès inattendu du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly candidat désigné d’Alassane Ouattara à la présidentielle d’octobre prochain.

Rayan Naël



Autres titres
Ghana Ghana - Recensement électoral : 17 personnes arrêtées pour avoir parlé Français 
Togo Togo - "La CEDEAO continue à agir contre son propre slogan", Nathaniel Olympio 
Togo Togo - Gerry Taama : 'Les milices sont une menace inacceptable pour notre vivre ensemble… ' 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle



.

 2   JS | Lundi, 13 Juillet 2020
  JS
Combat pour la présidence en Afrique, un combat de titans. Pouvoir politique totalement concentré dans les mains d'un seul homme. Pourquoi ne pas penser à un autre système plus démocratique, par exemple un régime parlementaire où le pouvoir est détenu par le Parlement, où le Parti ou le groupe de partis majoritaire exerce le Pouvoir sous le contrôle permanent du Parlement ? Le tout peut être coiffé par un Conseil présidentiel élu pour dix ans, comprenant 5 membres provenant des 5 grandes régions du pays, chaque membre du Conseil prenant la Présidence pour 2 ans ?
Bref, le système parlementaire britannique où le Roi ou la Reine, chef de l'Etat, est remplacé par le Conseil présidentiel.
Lutte présidentielle, une lutte au couteau. Un Régime souvent très nocif en Afrique. Plus de 10 ans, 15 ans, 20 ans, ........40 ans, une monarchie perverse dans un monde qui évolue très vite! JS.

 1   Amegan | Lundi, 13 Juillet 2020
  Ah oui ce Mr peut prendre la candidature á la presidence de 2020 en remplacement du feu Gon Koulibaly. Il pourra neutraliser ce Vieu ventru, et incensé Henry Konabedié.
Si Alassane lui meme ne veux plus se representer il n'a qu'a lui ceder cette place.
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com