AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Nigéria Nigéria - Un responsable nigérian s'évanouit lors d'une enquête sur la corruption au parlement


Société

iciLome | | Commenter |Imprimer

Le Directeur général par intérim de la Commission de développement du delta du Niger (NDDC), Daniel Pondei est pris d'un malaise en direct sur la télévision lundi pendant qu'il répondait aux questions des législateurs sur la mauvaise gestion des fonds alloués à la commission de développement qu'il dirige dans la région riche en pétrole du pays.

Daniel Pondei s'est évanoui dans son fauteuil, moins d'une heure après le début de sa session devant un comité de la Chambre des représentants.

À la suite de sa malaise, plusieurs fonctionnaires présents dans la salle sont allés à son aide. Il a repris connaissance avant d'être aidé à sortir de l'auditorium avec l'assistance d'un policier et de deux autres hommes, en attendant l'arrivée de l'ambulance.

Le président Buhari a commenté la semaine dernière les rapports sur le dossier, tout en soulignant que son gouvernement fera tout ce qu'il faut pour déraciner les saboteurs du développement dans la région.

« J'ai clairement indiqué à l'Assemblée nationale et à nos organismes d'enquête et d'application de la loi de poursuivre une meilleure coordination dans leur travail, afin que l'objectif commun d'assurer l'intégrité, la transparence et la responsabilité des fonds dédiés puisse être atteint », a déclaré M. Buhari.

« Toutes les agences d’enquête et les cabinets d’audit qui travaillent actuellement en collaboration avec les comités de l’Assemblée nationale pour auditer et repositionner la NDDC doivent agir avec urgence et objectif, et veiller à ce que je sois tenu informé de toutes les mesures prises », insiste le premier responsable de la République fédérale du Nigéria.

Le NDDC a fait l'objet de rapports massifs de mauvaise gestion ces dernières semaines. La direction insiste cependant sur le fait que toutes les dépenses étaient justifiées, y compris une somme importante pour la gestion de la pandémie COVID-19.

Mensah A.



Autres titres
République Centrafricaine Visite de haut-niveau à Bangui: des leaders religieux prêchent pour un dialogue inclusif 
Côte D'Ivoire Siège du PDCI/Bastonnade de journalistes: la réaction de l'Intersyndicale des médias 
Bénin Soutien du gouvernement béninois aux couches vulnérables: 45 personnes handicapées formées reçoivent leurs attestations 
Plus de nouvelles



.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com