AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Bénin Financement du secteur des médias: le ministre OROUNLA se concerte avec l'ODEM et le FADEM


Société

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer

Animé par le souci de donner à la presse béninoise un meilleur visage, le Ministre de la Communication et de la Poste Monsieur Alain OROUNLA, a poursuivi ses séances de travail avec les faîtières. Après le CNPA, l'UPMB, et autres associations professionnelles, le Ministre a échangé, le mardi 21 juillet 2020, avec les responsables de l'Observatoire de la Déontologie et de l'Ethique dans les Médias (ODEM) puis avec le comité de gestion du Fonds d'Appui au Développement des Médias (FADEM).

Éric SOUNOUVI, Président de l'ODEM et son équipe, sont allés présenter à l'autorité de tutelle, leurs difficultés et définir avec elle les modalités d'une meilleure collaboration avec le Ministère.

Selon le Président Éric SOUNOUVI, l'ODEM est confronté à d'énormes difficultés qui nécessitent le concours du Ministère de la communication. Entre autres problèmes, il a évoqué le manque de moyens financiers et logistiques, la précarité du bureau qui abrite l'ODEM et les problèmes d'électricité. Des difficultés qui ont reçu un écho favorable auprès du Ministre qui a promis agir. << J'ai la vision d'imprimer les lettres de noblesse que les médias méritent d'avoir. Il faut revoir la composition et le fonctionnement de l'ODEM de sorte qu'elle puisse agir contre les dérapages, et qu'il soit une véritable instance disciplinaire. Je ferai tout ce qu'il faut main dans la main avec vous afin que l'ODEM quitte sa situation de précarité>> , a laissé entendre le Ministre Alain OROUNLA.

L'ODEM est une association professionnelle des journalistes. Créé en 1999, il a pour objectif de faire observer les règles de déontologie et de l'éthique dans les médias ; protéger le droit du public à une information libre, complète, honnête et exacte ; défendre la liberté de presse ; veiller à la sécurité des journalistes dans l'exercice de leur fonction et garantir leurs droits...

Après le bureau de l'ODEM, le Ministre Alain OROUNLA a tenu une séance de travail avec le comité de gestion du Fonds d'Appui au Développement des Médias (FADEM).

Institué par la loi 2015-07 du 20 Mars 2015, le FADEM vise à accompagner le processus de développement des médias. Composé de 5 membres dont un représentant de la HAAC, un représentant du gouvernement, et des représentants des associations professionnelles tels que le CNPA, l'UPMB et l'ODEM, ce comité a pour mission, de prendre en main la question du financement des médias, notamment les médias privés au Bénin. Malheureusement depuis 2016, ce fonds peine à être opérationnel pour diverses raisons. Ce qui empêche les professionnels des médias de bénéficier de l'accompagnement de l'État.

Le Ministre Alain OROUNLA s'est investi au cours de la séance de travail avec le comité de gestion du FADEM, à étudier les goulots d'étranglement afin que la vision du gouvernement, celle de faire des organes de presse, de véritables entreprises de presse, soit atteinte. Des diligences seront entreprises dans les jours à venir avec les responsables du FADEM pour un dénouement rapide de la situation.

L'AUTEUR
gouv.bj


Autres titres
Togo Togo - Procès contre L'Alternative : 5 Organisations de la société civile apportent leur soutien à Ferdinand Ayité 
Togo Togo - Petrolegate : La STT exige le retour des 500 milliards dans les caisses de l'Etat 
Togo Togo - La STT fait son entrée dans le secteur privé 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle



.
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com