AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Inter Inter - Une très mauvaise nouvelle pour Gianni Infantino


Société

iciLome | | Commenter |Imprimer

Le patron du football mondial fait face à une procédure pénale ouverte contre lui ce jeudi 30 juillet en terre suisse, pays qui abrite le siège de la Fédération internationale de football association.

L’Autorité de surveillance du ministère public de la Confédération helvétique (AS-MPC) a annoncé l’ouverture d’une procédure pénale contre Gianni Infantino, 50 ans. Elle concerne également Rinaldo Arnold, le premier procureur du Haut-Valais, une région suisse donc.

La justice leur reproche « d’avoir eu des entrevues informelles en 2016 et 2017 avec l’ex-procureur général de Suisse, Michael Lauber, qui supervisait pourtant les enquêtes sur le « Fifagate », cette série de scandales judiciaires qui a ébranlé la toute puissante Fifa en 2015 et 2016 ».

Pour Stefan Keller, le procureur fédéral chargé de l’enquête, « il existe des éléments constitutifs d’un comportement répréhensible en rapport avec la rencontre entre le procureur général Michael Lauber, le président de la Fifa et le premier procureur du Haut-Valais. Les infractions concernées sont l’abus d’autorité (art.312 CP), la violation du secret de fonction (art.320 CP), l’entrave à l’action pénale (art. 305 CP) et l’instigation à ces infractions ».

Le président de la FIFA réfute cette accusation. « Depuis que je suis Président de la FIFA, j’ai toujours cherché à aider les autorités dans les enquêtes portant sur des actes répréhensibles commis par le passé au sein de la FIFA et je continuerai à le faire », fait-il savoir.

Et de poursuivre : « Des officiels de la FIFA ont par ailleurs rencontré des procureurs d’autres juridictions partout dans le monde précisément à cette fin. Bon nombre d’individus ont depuis été reconnus coupables, notamment grâce à la coopération de la FIFA. Aux États-Unis, ce soutien a conduit à plus de 40 condamnations ».

L’instance mondiale semble reconnaître les rencontres entre les deux personnalités tout en ajoutant qu’elle est « prête à collaborer avec la justice suisse » certes. Mais dans certains milieux, on pointe du doigt une éventuelle collusion entre la FIFA et la Justice suisse.

Gianni Infantino a été élu pour la première fois président de la Fédération internationale de football association le 26 février 2016, succédant au sulfureux Joseph Blatter. Il a été réélu le 5 juin 2019.

A.H.



Autres titres
Togo Togo - De la confusion volontaire à l'opacité au sommet de l'Etat : Boukpessi, Taïrou, Gaperi, Adoyi et après ? 
Togo Togo - Un élevage envahit par des fourmis sauvages 
Togo Togo - A Sokodé, le zèle de la FOSAP fait grincer les dents 
Plus de nouvelles



.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com