AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Nigéria Nigéria - Un tribunal islamique condamne à mort un chanteur


Société

iciLome | | Commenter |Imprimer

Dans l’Etat de Kana, situé au nord du Nigeria, un tribunal se basant sur la charia, la loi islamique donc, a condamné à mort l’artiste Yahaya Aminu Sharif. Celui-ci est accusé d’avoir blasphémé le prophète dans une de ses chansons diffusée sur la toile.

Il est reproché au jeune chanteur de 22 ans d’avoir insulté Mahomet dans une chanson diffusée sur les réseaux sociaux. L’affaire a débuté en réalité en mars dernier. Dans la mégapole septentrionale où s’applique encore la version stricte de la charia, beaucoup en colère ont dénoncé le toupet de l’artiste, protesté devant la police islamique. Des populations ont également incendié la maison familiale dans laquelle vivait Yahaya Aminu Sharif.

Ce dernier a été finalement arrêté. Conduit au tribunal en début de semaine, il a plaidé coupable. Cela n’empêche pas le tribunal islamique de lui infliger une lourde peine. La peine capitale : la pendaison.

L’artiste a, néanmoins, la possibilité de faire, appel de cette sentence.
Si les manifestants ont jubilé suite à ce verdict tombé comme un couperet, il suscite l’indignation, l’incompréhension dans une grande partie du pays voire ailleurs. Certains ne comprennent pas l’application rigoriste de la loi islamique, surtout que le pouvoir au Nigeria a amnistié plusieurs centaines de terroristes suite à leur repentance.

Dans beaucoup d’Etats situés au nord, le système judiciaire est dualiste. La charia fonctionne parallèlement à la justice classique.
Selon Djibrin Ibrahim, le Directeur du Centre pour la démocratie à Abuja, « ce système ne fait pas l'unanimité, car jugé souvent inéquitable ». Depuis les années 2000, ajoute le chercheur, « rien n'a changé, jamais quelqu'un qui a de l'argent n'est traduit devant la justice ». Une sorte de deux poids deux mesures.

A.H.



Autres titres
Togo Togo - Répartition par âges des décès de Covid-19 
Togo Togo - La Police indique avoir arrêté les braqueurs du 13 septembre au grand marché de Lomé 
Togo Togo - Inondations : Le gouvernement se planche sur le sujet 
Plus de nouvelles



.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com