AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Togo - CCIT : Les esprits s’échauffent à la veille de l’élection


Société

iciLome | | Commenter |Imprimer

L’élection consulaire n’aura lieu qu’en décembre prochain mais les échauffements, eux, ont déjà commencé à la Chambre de Commerce et d’Industrie du Togo (CCIT).

Plus on s’approche de la date fatidique, plus la tension monte. L’Association togolaise des opérateurs économiques (ATOE) ambitionne de jouer un grand rôle lors de la prochaine assemblée générale élective consulaire. Pour ce faire, elle s’active pour que tous ses membres disposent de la carte de membre de la Chambre de commerce et d’industrie du Togo, précieux sésame qui donne droit à la participation à l’élection.

Dans sa démarche, elle ne respecterait pas la procédure. Elle table plutôt sur une demande collective contre celle individuelle en vigueur. Dès lors, les relations entre ses premiers responsables et le bureau directeur de la CCIT se détériorent à tel point que l’ATOE parle d’un processus électoral biaisé et s’en est référé aux plus grandes autorités du pays sans parvenir à obtenir gain de cause.

L’affaire prend de l’ampleur obligeant Germain Meba et sa suite à organiser une conférence de presse dans l’après-midi de ce vendredi 14 août à Lomé pour dénoncer l’attitude du premier représentant de cette association. « Malheureusement, force est de constater que certains opérateurs économiques, au lieu de procéder par les méthodes légales pour obtenir les cartes de ressortissants, font plutôt du faux et usage de faux », accuse-t-il, soulignant que la mise en place de la nouvelle procédure de délivrance des cartes s’explique « par ailleurs, par la volonté de limiter les fraudes et autres pratiques de nature à ternir l’image de notre institution commune ».

La Chambre de commerce et d’Industrie du Togo créée en 1921, à l’époque coloniale, appuie le secteur privé et aide les opérateurs économiques à réaliser leurs projets. Elle joue également le rôle d’interface entre ces derniers et les pouvoirs publics. A ce jour, elle compte environ 12.000 membres. Ces derniers sont des opérateurs économiques légalement inscrits dans les registres de la CCIT et exercent dans le secteur du commerce, de l’industrie et des services.

A.H.



Autres titres
Togo Togo - La rivière Eké parle aux habitants d’Atakpamé 
Togo Togo - Inondations en Afrique de l'Ouest : Quelle politique dans la préparation nationale aux urgences ? 
Togo Togo - Togbui Agbeve V : « Nos populations ont besoin davantage d’infrastructures » 
Plus de nouvelles



.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com