AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Ghana Ghana - Fermeture de magasins des étrangers au Ghana : Le gouvernement nigérian s'en remet à la CEDEAO


Société

iciLome | | Commenter |Imprimer

Le ministre nigérian des Affaires étrangères, Geoffrey Onyeama, a déclaré que les problèmes qui ont entraîné la fermeture de magasins appartenant aux Nigérians au Ghana seront dûment traités au sein de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

Geoffrey Onyeama a déclaré lors d'une réunion avec les commerçants nigérians que le gouvernement nigérian souhaiterait que cette affaire fasse l'objet d'une enquête approfondie de la part de l'organisme régional car, à son avis, la fermeture des magasins va à l'encontre des protocoles de la CEDEAO.

« Nous voulons que cette question soit traitée dans les plus brefs délais. Quel est l'intérêt d'avoir une communauté économique, si, en fin de compte, chaque pays se contentait de faire une loi et des règlements qui sont en contradiction avec cela ? », a-t-il questionné.

Assurément, plus de 100 magasins de détails appartenant à des étrangers à Kwame Nkrumah Circle à Accra ont été fermés dans un exercice dirigé par le Comité présidentiel sur le commerce de détail.

L'exercice qui a commencé paisiblement est cependant devenu chaotique quand le comité présidentiel en compagnie de la police est arrivé le jeudi 13 août à Circle, dans la Capitale Accra vers 11 heures.

Le responsable de la communication du ministère du Commerce et de l'Industrie, Pince Boakye Boateng, a expliqué que le comité n'appliquait que l'article 27, clause 1 de la loi GIPC, qui recommande aux étrangers d'investir au moins un million de dollars dans leur capital et d'avoir des preuves qu'ils paient leurs impôts.

« Nous sommes venus ici aujourd'hui pour fermer les magasins, nous ne sommes pas venus ici pour inspecter les documents juridiques (...) L'entreprise aurait dû être enregistrée au Département du registraire général, nous disons également que si vous êtes un étranger et que vous faites du commerce dans ce pays, vous devez avoir le permis de résidence et de travail nécessaire pour être dans ce pays », a déclaré M. Boakye.

Le gouvernement fédéral du Nigéria a assuré qu'il suit de près l'affaire, et elle sera “ traitée dans les plus brefs délais”.

Mensah A.



Autres titres
Afrique Plus de 40 personnes meurent dans un naufrage au large de la Libye 
Côte D'Ivoire Covid-19: Le Ministère des Transports sensibilise à Bingerville, Bonoua et Grand-Bassam 
Afrique Insécurité, Covid-19, risque de famine : les besoins humanitaires augmentent au Sahel (ONU) 
Plus de nouvelles



.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com