AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Mali Mali - Transition : La CEDEAO donne un ultimatum à la junte militaire


Politique

iciLome | | Commenter |Imprimer

Réunis en session ordinaire lundi à Niamey au Niger, les chefs d’Etats de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) ont maintenu leur sanction contre la junte militaire ayant orchestré le coup d’Etat le 18 août dernier au Mali.

La conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de l’espace sous régionale a encore haussé le ton hier lors de sa 57eme session ordinaire. Elle a pris d’autres décisions additionnelles à l’encontre du Comité national pour le salut du peuple (CNSP) dirigé par Assimi Goita, le cerveau du coup d’Etat du 18 août dernier.

La CEDEAO donne un ultimatum d'une semaine à ces militaires pour vite désigner un Président et un Premier ministre civils.

« La CEDEAO réaffirme sa détermination à assurer un retour rapide à l'ordre constitutionnel dans ce pays, avec une transition politique dirigée par un président et un Premier ministre, tous deux civils, pour une période de douze mois. Mais ces derniers devront être désignés au plus tard le 15 septembre 2020 », précise l'instance.

Rappelons que le président ghanéen Nana Akufo-Addo a succédé à M. Issoufou, comme président en exercice de la CEDEAO, à l'issue dudit sommet.



Autres titres
Burkina-Faso Contrôle des finances publiques: la Cour des Comptes remet son rapport public 2019 au président du Faso 
Côte D'Ivoire Amélioration de l’emploi des jeunes: Ce que les partenaires financiers proposent au Gouvernement 
Togo Togo - Élections régionales : le gouvernement poursuit les consultations avec l’opposition 
Plus de nouvelles



.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com