AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Mali Mali - Crise politique malienne : L'imam Dicko demeure optimiste et félicite la junte


Politique

iciLome | | Commenter |Imprimer

Le chef de file du mouvement 5 Juin (M5), imam Mahmoud Dicko a félicité la junte militaire malienne pour le “travail extraordinaire” qu'elle effectue pour ramener la paix et la stabilité politique dans ce pays, après le coup d'État du 18 Août 2020.

Le Comité Nationale pour le Salut du peuple (CNSP) organise depuis un certain moment des journées de concertation nationale pour des entretiens “entre maliens” dans l'optique de transférer le pouvoir aux civils et organiser des élections.

Le leader religieux a évoqué mercredi une éventuelle divergence d'opinion au sein de son mouvement, mais il estime que “c’est dans cette contradiction que certainement jaillira la lumière qui permet vraiment d’avoir la voie à souhaiter”.

« Certes, le M5 n’est pas aussi homogène, c’est tous des gens qui viennent d’horizons différents, il n’y a pas de raison qu’il ne puisse pas avoir des contradictions et c’est même démocratique qu’il y ait des points de vue divergents », a-t-il confié.

Quant à la relation entre les militaires du CNSP et les civils, Dicko trouve aussi évidentes des mésententes entre les parties prenantes des entretiens qu'organise la junte.

« C’est des jeunes qui viennent de l’armée, qui viennent avec leurs idées, leurs projets certainement si ce n’est pas partagé par tout le monde, il peut y avoir des divergences, mais il n’y a jamais eu de rupture. Il n’y a jamais eu de conflits à ce que je sache, il y a seulement des points de vue qu’a fait valoir chacun de son côté pour ensuite aboutir et en tirer ce qui est souhaité par le peuple. La junte n’est pas venue pour achever le travail pour ensuite s’accaparer du pouvoir », a-t-il indiqué.

« Les jeunes (CNSP) ont fait un travail extraordinaire, maintenant, ils ont besoin de l’encadrement et l’assistance de tout un chacun pour que nous puissions amorcer la transition de façon honorable pour entretenir cette espérance suscitée par ce mouvement », a déclaré l'imam Mahmoud Dicko sur la télévision nationale ORTM.

Pendant ce temps, le Président renversé Ibrahim Boubacar Keïta séjourne aux Émirats Arabes Unis pour des soins médicaux. La junte exige son retour au pays dans moins de 3 mois.

Mensah A.



Autres titres
Togo Togo - Le pouvoir, les lieux de culte et les libertés: A quand la fin de l’échappatoire Covid-19 ? 
Togo Togo - Nouveau gouvernement: Tout ça pour ça 
Nigéria Nigéria - Violentes manifestations au Nigéria : Buhari regrette les faits 
Plus de nouvelles



.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com