AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Afrique de l'Ouest Afrique de l'Ouest - Le Corridor Lomé- Ouaga- Niamey sera doté d’une smart road


Société

iciLome | | 3 Commentaires |Imprimer

La possibilité de la mise en place d'un système d'information intelligent dans l’exécution du Projet Corridor économique Lomé-Ouagadougou-Niamey (LON) sera étudiée. Le développement et l’implémentation des systèmes de transport intelligents (STI) visent à moderniser le transport sur ce corridor.

Le Corridor économique quitte Lomé (Togo) et traverse le Burkina-Faso en passant par Ouagadougou et prend fin à Niamey au Niger en passant par Kantchari. L’idée de la smart road (route intelligente) mettra fin aux tracasseries routières récurrents rendant impossible le principe de la libre circulation des personnes et des biens tant prôné dans l’espace CEDEAO.

La route étant le principal mode de transport des biens et des personnes dans l’espace régional, les services routiers devront intégrer des applications ou des services avancés associant les nouvelles technologies de l’information, de la communication, de la géolocalisation à l’ingénierie des transports en vue de rendre performant leurs systèmes de transports.

La smart road, c’est la facilitation du transport et du transit routier sur le corridor Lomé-Ouagadougou-Niamey, en vue d'accroître l’utilisation des données et des informations statistiques en temps réel pour optimiser l’utilisation des ressources et des infrastructures. Elle implique plusieurs paramètres comme le télépéage, la gestion des urgences grâce notamment à la Détection Automatique d'Incidents (DAI), la gestion du trafic permettant de fluidifier les axes routiers, l’aide à la conduite à travers les limiteurs de vitesse, les systèmes d'aide à la navigation (GPS, GSM et systèmes informatiques embarqués), le contrôle du respect de la réglementation, la Gestion des parcs (flottes) et du fret pour le transport de marchandises et la gestion de données partagées grâce à la mise en place d’une base de données.

La réalisation du Projet Régional sur le Corridor Economique Lomé-Ouagadougou-Niamey bénéficie de l’appui de la Banque Mondiale.

A.L



Autres titres
Sénégal Dakar-Mbour: deux pirogues de migrants clandestins mis en déroute 
Gabon ANBG: retrait de la bourse aux étudiants moins performants et non assidus 
Côte D'Ivoire Deuil national de 72h en mémoire du « grand serviteur » Sidiki Diakité 
Plus de nouvelles




 3   L'homme de la rue | Dimanche, 13 Septembre 2020
  Je les mets au défit. Je jure sur mon honneur que s'ils le font dans les 15 qui suivent cette annonce, je marcherai de Lomé à Niamey sur cette route. Allez- le leur dire.

 2   Patience | Samedi, 12 Septembre 2020
  Nos dirigeants se réveillent peu à peu de leur Sommeil
Ce serait un projet phare dans ces pays concernés étant donné que aucun des trois pays ne dispose d'une autoroute digne de ce nom.
Monsieur Faure Essozimna Gnassingbé avait promis aux togolais une autoroute Lomé_Cinkassé depuis 2005 , après 15 années de gouvernance nous n'avons pas vu cette promesse se réaliser.
Son Excellence Monsieur Faure Essozimna Gnassingbé avait promis que chaque togolais aurait une maison digne de ce nom mais aujourd'hui ce sont des maisons en terre battue qui s'écroulent sur nos familles.
Construisez vos pays dès à présent et les futurs dirigeants feront face à la gestion démographique.

 1   Arara | Samedi, 12 Septembre 2020
  Chuaann.
HISTOIRE de corridor date de plus de 40ans . Il ne verra pas le jour.
La Cedeao est complice du sous developpement de sa Region.
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com