AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Togo - Conditions de vie difficile : Les enseignants volontaires interpellent Komi Klassou


Education

iciLome | | Commenter |Imprimer

La situation n’est pas du tout rose pour les enseignants volontaires du pays. La semaine écoulée, le Bureau National des Enseignants Volontaires a adressé un courrier au chef du gouvernement togolais. Tout en saluant les efforts du gouvernement pour l’amélioration de leur condition de vie, les enseignants volontaires demandent entre autres aux autorités togolaises la reprogrammation du concours avec un recrutement massif des Enseignants Volontaires qui remplissent les conditions. Voici la lettre dans son intégralité !

Objet: Doléances

Excellence Monsieur le Premier Ministre,

Le Bureau National des Enseignants Volontaires vous adresse ses remerciements pour les efforts fournis pour la résolution du problème des tranches d'aides de NOVISSI à l'endroit des Enseignants Volontaires. Toutefois, nous déplorons la lenteur dans l'octroi de cette aide et dans la prise en charge effective de tous les Enseignants Volontaires régulièrement enregistrés dans les inspections.

C'est pourquoi Excellence pour éviter de faire des mécontents, nous vous prions d'instruire notre ministère afin qu'il prenne en compte les omis qui sont dans la base de données des inspections. Le Bureau National félicite également le gouvernement pour les dispositions qui sont en train d'être prises pour éviter la propagation de la maladie dans nos écoles malgré l'augmentation du nombre de cas dans notre pays.

Excellence Monsieur le Premier Ministre, vu la vulnérabilité des Enseignants Volontaires face à cette pandémie et pour une rentrée apaisée, le Bureau National propose ce qui suit:

1- la reprogrammation du concours avec un recrutement massif des Enseignants Volontaires qui remplissent les conditions.

2- Que les résultats de ce concours soient connus avant la rentrée;

3- Que les EV qui n'ont pas de diplômes requis pour ce concours soient pris en charge par le gouvernement. Veuillez agréer, Monsieur le Premier ministre, l'expression de notre haute considération.

Pour le Bureau National
SONDOU Florent,
Le Président National



Autres titres
Togo Togo - Rentrée scolaire : La FESEN prévient le gouvernement 
Togo Togo - CFA : Plus de 28 000 candidats composent depuis ce lundi 
Togo Togo - Rentrée scolaire en plein covid-19 : De l'électricité dans l’air ! 
Plus de nouvelles



.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com