AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Togo - Petrolegate : ASVITTO appelle à un procès équitable


Justice

iciLome | | 3 Commentaires |Imprimer

Le procès contre Ferdinand Ayité et son journal L'Alternative est renvoyé au 7 octobre prochain. Mais au regard des incongruités qui se sont déroulées à la justice mercredi dernier, l'Association des victimes de la torture au Togo (ASVITTO) appelle le juge à s'abstenir à l'expédition du procès et demande un procès équitable.

COMMUNIQUÉ RELATIF À L'AFFAIRE PÉTROLEGATE

L'ASVITTO dénonce l'indélicatesse des juges en charge du dossier et invite les autorités à prendre les dispositions pour assurer un procès équitable à toutes les parties.

L'affaire pétrolegate relative à la publication des informations par la presse écrite, notamment « L'Alternative » de M. Ferdinand Ayité et qui lève le voile sur les détournements de fonds publics par les membres du Comité de Suivi des Fluctuations des Prix des Produits Pétroliers (CSFPPP) s'est invitée à la justice curieusement par les mis en cause et membres dudit comité. Il faut souligner qu'au-delà des principaux acteurs, cette affaire intéresse tous les citoyens togolais conscients du désastre en cours dans la gestion de la chose publique et vient attirer ainsi toute l'attention de l'opinion car les conséquences n'ont pas cessé d'impacter le quotidien des Togolais.

C'est le lieu pour l'ASVITTO d'exprimer ses félicitations à ce journaliste et son principal avocat Me Célestin Agbogan pour la vigilance remarquable par laquelle ils ont su esquiver le procès expéditif du 16 septembre dernier qui aurait eu, à coup sûr, l'allure d'un procès inique et qui aboutirait à la persécution du journaliste afin de faire taire toutes autres voix qui dénoncent la corruption à haute échelle dans le pays.

Il faut relever qu'au-delà des principaux acteurs, il existe d'autres catégories d'acteurs non négligeables dont les intentions peuvent varier selon les raisons et l'éthique de tout un chacun. Toutefois, il est permis de remarquer un semblant d'unanimité autour d'une cause noble. Car selon les informations venant des sources proches du parti au pouvoir (UNIR), il y aurait un audit demandé par les autorités togolaises sur la gestion du CSFPPP et dont les résultats seraient catastrophiques et accableraient davantage les membres de ce comité, partie plaignante dans le procès. Selon les mêmes sources, le montant détourné serait largement au-dessus des estimations par analogie relevées par le journal « L'Alternative ». C'est le lieu d'encourager les militants de ce parti qui soutiennent les actions patriotiques pour un Togo réconcilié et solidaire autour d'une vision de développement partagée entre ses filles et ses fils.

En attendant la publication du vrai rapport d'Audit sous réserve que les démons faussaires qui travestissent les rapports et qui sont capables de falsifier les signatures, ne soient pas au rendez-vous cette fois-ci, l'ASVITTO fait constater deux manquements majeurs des juges en charge du dossier :

- Le premier est relatif au remplacement à la tête du CSFPPP à la suite de la publication de l'article. L'indifférence des juges à ce fait est une anomalie.

- Le deuxième est le refus des juges de demander un audit qui s'avère incontournable pour confirmer ou infirmer les informations du journal. Au lieu d'un audit qui va plus concourir à la manifestation de la vérité, les juges ont préféré une procédure à la va-vite pour des raisons inavouées.

Au regard de ces faits, il est clairement établi que les conditions d'un procès équitable ne sont pas réunies du fait que les juges ont manifestement prouvé une indélicatesse intolérable qui pourra changer le cours d'un procès équitable. C'est pourquoi, conformément à la Directive du Conseil Supérieur de la Magistrature : "N°001/2013/C.S.M. SUR L'ÉTHIQUE ET LA DÉONTOLOGIE DU MAGISTRAT" qui garantit à tout justiciable d'avoir accès aux juges impartiaux, il est impérieux que ces juges soient dessaisis du dossier.

Ceci étant, l'ASVITTO invite le Ministre de la justice, conformément au "Guide des Droits et Obligations du Justiciable", tant vanté par le gouvernement du Premier Ministre Sélom Komi Klassou, à œuvrer pour rendre justice au peuple togolais victime de la spoliation de ses biens.

Fait à Lomé, le 21 septembre 2020

Pour l'ASVITTO
Le Président
M. ATCHOLI KAO Monzolouwè



Autres titres
Togo Togo - Cette affaire de gestion suspecte des produits pétroliers au Togo ne peut être bâclée par notre justice... 
Togo Togo - Pétrolegate/Me Elom Kpadé : « Je suis déçu du ministère public… » 
Togo Togo - Procès/Pétrolegate : L’étonnante réquisition du procureur Mawama 
Plus de nouvelles




 3   sen | Lundi, 21 Septembre 2020
  Le 07 Octobre, Ferdinand Ayité donnera les preuves et tout le monde enfoncera comme un clou les pilleurs de la république. FEG sera donc dans l'obligation de mater tous ces braqueurs de la république qui ont fait de trésor publique leur épicerie familiale

 2   Noir | Lundi, 21 Septembre 2020
  Israel appartient aux Noirs. Les Africains Afrique Noire. Ce sont les Noirs les Africains Afrique Noire qui ont créé Israel. il n'y a que les Noirs qui sont Hébreux. Moïse des Juifs est Noir. Jésus-Christ des Chrétiens est Noir.
Voici les prénoms des fils de Ako = Gbagbo = Jacob = Yakov qui sont les noms des tribus Israélites que nous avons chez nous au pays : Réoubé Shimon Lévi Yéhouda Dan Naftali Gad Ashér Issachar Zébouloun Yoséf Benyamin
Chaque tribu a ses signes représentatifs. Dan c'est le serpent.C'est pour cela que nous appelons le serpent Dan.Ako c'est Yakov.Ewé c'est éoué. Lévi c'est Tévi. Shimon c'est Djimon.Ashér c'est Lasséy ou Adjé. Yoséf c'est José. Naftali c'est Atayi. Gad c'est Ga. Benyamin c'est Benjamin ...il faut citer les noms de toutes les tribus pendant les cérémonies Vodous.
Si tu vas au Ghana à Accra ils sont Ga. Ga c'est Gad.
Pendant les cérémonies Vodous nous disons que nous sommes des Ivrits. Ivrit veut dire Hébreu. Nous disons aussi que nous sommes des Yéhous. Yéhou veut dire Juif.
Pour dire Juif nous disons Yéhou. Pour dire Chrétien nous disons Notri ou Kpoti.
C'est de l'hébreu.
Kra Noir Tora Noir Tona Noir Tana Noir Bible Noir

Israel faisait partie de l'Afrique. il n'y avait que des Noirs
qui vivaient en Afrique. il n'y a que les Noirs qui sont Hébreux.
Nous avons aussi vécu à Babylone . Nous avons été attaqués.Jérusalem a été attaqué et nous avons perdu la guerre. L'exil a duré 70 ans.
D'ailleurs le Chef Ewé président des Chefs traditionnels du Togo a écrit un livre en 2018 où il décrit cette partie de notre histoire.
Nous avons aussi vécu en Egypte. D'ailleurs nous dessinons tout le temps des pyramides pour décrire cette période de notre histoire.Avant, il n'y avait que des Noirs en Afrique. Toute l'Afrique était Noire. les égyptiens aussi étaient Noirs.
Nous avions aussi déjà vécu en Europe. Nous y avons été déportés par les Romains qui ont attaqué Jérusalem. Ce qui est sûr est qu'il n'y a que les Noirs qui sont Hébreux. Abraham est Noir. Isaac est Noir. Jacob est Noir. Moïse est Noir. Jésus-Christ est Noir. Cela va faire 6000 ans que nous pratiquons les traditions Hébraïques. Chez nous en Afrique le mois de Septembre c'est la nouvelle année Juive. l'année 2020 est l'année 5780. Le samedi c'est shabbat.

 1   Amegan | Lundi, 21 Septembre 2020
  Oui Mr le monde entier et surtout le togolais vous soutiennent. car vous avez eu le courage de dire ce que peu aurait eu le courage á faire.
Meme si aujourdhui on venait á vous condamner , sachez que vous etre entré dans l'hitoire du togo et surtout dans l'histoire des corruptions non 'revelé au togo. Et effectivement cette Histoire dira au togolais que vous avez raison.
C'est vrai la justice actuelle au Togo et l'Etat togolais lui meme sont trop corrompus que la verité fini par avoir un cout tordu. Mais certainement un jour nouveau arriverra pour nous débaler ces corruptions que depuis plus de 50 ans sont restées impuni.
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com