AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Sénégal Covid-19%/ Impact économique: les petites unités touchées à hauteur de 30,9%


Economie et Finances

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer

La crise sanitaire que traverse le monde a fortement impacté l’économie. Au Sénégal, à la faveur d’une enquête on en sait un peu plus sur le taux réel des effets du covid-19 sur les entreprises formelles.

Sur le plan économique, la pandémie a engendré d’importants dégâts au sein des entreprises notamment dans le secteur du tourisme. L’Agence nationale de la Statistique et de la Démographie (ANSD), en appui au Ministère de l’Economie, du Plan et de la Coopération (MEPC), a réalisé une enquête auprès des entreprises du secteur formel, sur les intentions d’investissement post-covid-19.

« Il ressort des résultats de l’enquête que l’arrêt momentané d’activité a été constaté auprès de 27,4% des entreprises formelles et touche notamment les petites unités (30,9%). Le phénomène est plus ressenti dans les secteurs des hôtels, bars et restaurants (50,2%), des services fournis aux entreprises (31,7%), des services personnels et divers (29,7%), du commerce (27,2%), des autres industries (25,5%) et des transports (24,3%). Il est motivé par la fermeture des frontières (36,6%), la fermeture des marchés, des écoles et des universités (33,0%), le problème de financement (32,0%), le problème d’approvisionnement en matières premières (28,0%) et les difficultés d’écoulement de la production (21,7%) » révèle l’enquête.

Cependant, sur un échantillonnage de 792 unités reparti en trois strates (petites entreprises, moyennes entreprises, grandes entreprises), les ambitions de relance post-covid-19 ne sont pas proscris.
« En ce qui concerne les intentions d’investissement, 68,4% des entreprises ambitionnent d’investir après la pandémie. Ce taux est supérieur à 65,0% dans l’essentiel des secteurs d’activités sauf celui des services personnels où il est ressorti à 50,1%.

Par rapport à la taille, il est de 71,0% pour les grandes entreprises, 60,2% pour les moyennes et 69,1% pour les petites. Les prévisions d’investissement portent essentiellement sur l’acquisition de matériels informatiques ou de logiciels (41,8%), la machinerie, les équipements et les véhicules (36,5%), la formation des employés et le recrutement (35,9%), le développement de site web et le e-commerce (34,4%) et la construction et la rénovation (33,4%).

Les grandes entreprises (45,5%) et les moyennes (58,9%) comptent investir davantage dans la machinerie, les équipements et les véhicules tandis que les petites unités (43,0%) souhaitent le faire dans l’acquisition de matériels informatiques ou de logiciels », indique le même document.



Autres titres
Gabon Libreville: les transports urbains à nouveau soumis aux taxes 
Afrique de l'Ouest Covid-19/Créances: la BCEAO proroge le report d'échéances jusqu'au 31 décembre 2020 
Togo Togo - Mobile money a le vent en poupe 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle



.
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com