AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Nigéria Nigéria - Violentes manifestations au Nigéria : Buhari regrette les faits


Politique

iciLome | | 3 Commentaires |Imprimer

Le Président du Nigeria, Muhamadu Buhari a une fois encore exprimé son mécontentement envers les violentes manifestations contre les bavures policières qui font des morts et plusieurs blessés à Lagos et à Abuja ces derniers jours.

« Je dois mettre en garde ceux qui ont détourné et mal orienté la protestation initiale, authentique et bien intentionnée de certains de nos jeunes dans certaines régions du pays, contre les excès de certains membres de la brigade spéciale anti-vols (SARS), désormais dissoute », a déclaré le président Buhari dans son discours de jeudi soir.

Le Président de la République Fédérale du Nigeria a souligné que le choix de manifester pacifiquement est un droit fondamental des citoyens, consacré dans la section 40 de la Constitution et d’autres textes législatifs; “mais ce droit de manifester impose également aux manifestants la responsabilité de respecter les droits des autres citoyens et la nécessité d’opérer dans le respect de la loi”.

Buhari a réitéré son engagement de “mettre en œuvre de vastes réformes de la police” et regrette les dégâts et les pertes de vies nés de ce soulèvement.

« Je suis profondément peiné que des vies innocentes aient été perdues. Ces tragédies sont injustifiées et inutiles », a-t-il ajouté.

Actuellement, l'une des questions qui brûlent les lèvres est de savoir si ce discours très attendu du Chef de l'État apaiseront les manifestants.

Mensah A.



Autres titres
Ghana Ghana - Présidentielle 2020 : Usage de drones pour surveiller les frontières ghanéennes 
Burkina-Faso Déclaration du gouvernement sur les élections couplées du 22 novembre 2020 
Togo Togo - Marche de ce samedi : La FOSAP met en garde Mme Adjamagbo et les siens 
Plus de nouvelles




 3   anator | Samedi, 24 Octobre 2020
  La France is derriere ce coup. Elle sait que le Ghana et le Nigeria sont contre le 3e mandat de ouatara.
Semer le désordre au Nigeria pour detourner l'attention de Buhary sur la situation Ivoirienne.
Aux ivoiriens je dis Ceci.Chasser le correspondent de France 24 qui est actuallement sur votre territoire.Il travaille pour Watara. Je vous ai prévenus.

 2   Moli | Vendredi, 23 Octobre 2020
  Réponse à 1-Diable
  Ailleurs comme précisément au Togo, même quand il y a des morts de manifestants tués par nos forces de l'ordre, Faure reste muet. Comparez !

 1   Diable | Vendredi, 23 Octobre 2020
  Faudra t-il que des gens meurent avant qu' il ne sorte de communication? Pauvre de nous!
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com