AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Ghana Ghana - Les activistes du Togoland occidental de nouveau arrêtés


Justice

iciLome | | Commenter |Imprimer

L'État ghanéen avait retiré les accusations portées contre 60 personnes arrêtées à la suite de violences dans la région de la Volta attribuées aux séparatistes du Togoland occidental, mais ils sont ramenés en prison quelques jours plus tard.

Les accusés, qui seraient membres de la Homeland Study Group Foundation (HSGF), ont été arrêtés en septembre 2020 pour avoir bloqué des routes, attaqué des postes de police et la société STC à Ho.

Ils ont, entre-temps, été libérés par un tribunal de circuit d'Accra le mercredi 21 octobre 2020, selon les informations relayées.

Cependant, le porte-parole du groupe HSGF, George Nyakpo a déclaré à icilome que ces personnes sont de nouveau arrêtées avec 15 autres parmi leurs partisans.

Les suspects ont été convoqués pour comparaître de nouveau devant le tribunal le vendredi 27 novembre 2020, a indiqué la même source.

La Homeland Study Group Foundation a pourtant nié toute implication dans ces violents incidents.

Le chef du groupe, Charles Kudzordzi, populairement connu sous le nom de Papavi, a déclaré que son groupe avait fait la demande pour un dialogue avec le gouvernement Ghanéen.


Mensah A.



Autres titres
Bénin Rénovation du siège de la Cour Constitutionnelle: Joseph DJOGBENOU reçoit officiellement les clés du joyau des mains du ministre José TONATO 
Haïti L’ONU s’inquiète des arrestations de magistrats qui portent atteinte à l’indépendance de la justice 
Bénin Procès des faux tests Covid-19: un agent de santé condamné à 24 mois d'emprisonnement ferme 
Plus de nouvelles



.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com