AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Togo - CNDH : membres et personnel revisitent les techniques de rapportage




iciLome | | Commenter |Imprimer

Les membres et le personnel de la Commission nationale des droits de l’homme (CNDH) sont depuis ce matin à Lomé en atelier de renforcement de capacités en technique de rapportage et en outils de programmation.

Deux jours (28 et 29 octobre) pour revisiter les principes que doit respecter la technique de rapportage afin de relever les nouveaux défis dans le cadre de l’exécution du mandat de la nouvelle équipe ayant pris fonction en avril 2019.

« En effet, la Commission dans le cadre de sa mission, est appelée à élaborer des rapports qu’ils soient annules, complémentaires, thématiques ou circonstanciés. Au regard de l’évolution des techniques de rédaction ainsi que des technologies de l’information et de la communication, il apparait nécessaire de renforcer de façon continue les capacités des membres et du personnel de la Commission pour plus d’efficacité et une meilleure qualité des documents à produire », a déclaré Mme Nakpa Polo, la présidente de la Commission nationale des droits de l’homme à l'ouverture de la rencontre.

Pendant les travaux, a-t-elle poursuivi, « nous aurons à suivre ensemble des exposés suivis des exercices pratiques et des débats sur plusieurs modules, notamment les techniques de rédaction administrative, les techniques d’élaboration du rapport d’activités, les techniques de rédaction de rapport sur les situation des droits de l’homme ».

La formation de quarante-huit heures a été possible grâce à un appui financier du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) et trouve son origine dans le projet intitulé « Renforcement des capacités nationales et communautaires de prévention des conflits et violences et de protection des droits de l’homme au Togo ».

S’il a accepté de le soutenir c’est parce que non seulement « les rapports constituent une part essentielle de la fonction de surveillance de la situation des droits de l’homme » mais aussi ils « permettent d’attester des travaux accomplis, d’alerter des évolutions ou enjeux majeurs, de préparer les efforts futurs visant à améliorer la situation des droits de l’homme ».

A.H.



Autres titres
République du Congo République du Congo - Un dernier hommage à Jacques Joachim Yhombi Opango 
Togo Togo - La place qu’occupe l’art dans la vie de l’archevêque de Lomé 
Togo Togo - Insécurité: le quartier Todman, théâtre d’un nouveau braquage 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle



.
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com