AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Togo - Covid-19 : La réouverture des lieux de culte à Lomé va encore attendre


Société

iciLome | | 6 Commentaires |Imprimer

Le gouvernement réuni en Conseil des ministres mercredi – le premier du gouvernement Dogbe – autorise la réouverture totale des lieux de culte à l’intérieur du pays, à l’exception du Grand Lomé, où le taux d’infections du nouveau coronavirus augmente.

Le Conseil des ministres tenu ce 28 octobre a autorisé la réouverture complète des lieux de cultes (églises, mosquées, etc.) à l’intérieur du pays, « dans le strict respect des mesures barrières et du protocole sanitaire établi ».

Sauf qu’à Lomé, la capitale, « un nombre limité additionnel de lieux de culte » sont autorisés à rouvrir leurs portes. La faute au taux de contamination élevé dans le Grand Lomé.

Selon le gouvernement, l’ouverture de ces lieux de culte fera l’objet d’un suivi rigoureux par les services compétents. Aussi, il est précisé que le gouvernement pourrait décider à nouveau de fermer les lieux de culte, suivant l’évolution de la situation.

Rayan Naël



Autres titres
Afrique Le nombre de réfugiés éthiopiens au Soudan dépasse 40 000 
Togo Togo - Evaluations des réalisations de la CEDEAO en 2020 
Togo Togo - Violences faites aux femmes : Faure Gnassingbé appelle à la mobilisation 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle



.

 6   Duelz | Vendredi, 30 Octobre 2020
  Réponse à 3-Schopenhauer
  Tu as raison mais on doit les ouvrir aussi

 5   Duelz | Vendredi, 30 Octobre 2020
  La réouverture en totalité sera convenable faites quelque chose pour nous pourtant les bars sont ouverts c'est au niveau des bars que le problème se pose.

 4   tedlesaint1 | Vendredi, 30 Octobre 2020
  La réouverture des lieux de culte continue de faire l'actualité au Togo. On sait bien que la fermeture des lieux de culte à causer un grand manque à gagner aux pasteurs et autres. A bien voir cette décision n'est pas une manière de stigmatiser ces lieux hautement spirituels. Les autorités veulent simplement éviter une propagation exponentielle de la maladie. On ne devait pas cherche à faire un rapprochement entre ces lieux de culte et les marchés. voir les bars et restaurants. Nul n'ignore que les marchés sont des lieux à caractère économique, vitales pour notre survie durant cette période d'urgence sanitaire. Nous sommes un pays sous-développé, nos revenus ne nous permettent pas de faire un confinement comme dans les pays riches comme la France. Compte tenu de la situation actuelle des contaminations, les autorités décident la réouverture totale des lieux de culte à l'intérieur du pays. Pour le cas du Grand Lomé, il faille attendre encore quelques temps.

 3   Schopenhauer | Vendredi, 30 Octobre 2020
  Hihihi, merci à vous deux. Je ne vois pas en quoi ces cultes participent au développement d'un pays pour que leur réouverture soit urgente. Si on pouvait les fermer pour toujours, nos sœurs deviendraient plus riches (en gardant leurs maigres ressources pour elles) et on dormirait tranquille en plus.

 2   Saint Vodou Aguê | Jeudi, 29 Octobre 2020
  Dieu ne se trouve pas dans les églises.
Dieu est partout, c'est une question de foi

 1   ne plus reouvrire | Jeudi, 29 Octobre 2020
  Merde! il faut les fermer pour toujours. Bande d'escros.
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com