AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Côte D'Ivoire Côte D'Ivoire - ADO veut répondre à ses opposants par des poursuites judiciaires


Politique

iciLome | | 1 Commentaires |Imprimer

Le gouvernement ivoirien a annoncé ce mardi l'éventuelle arrestation des créateurs du conseil national de transition. Mais la poursuite contre ces leaders de la coalition de l'opposition est un dossier qui est déjà “sur la table du Procureur de la République”.

L'information a été donnée par le ministre ivoirien de la Justice et des Droits de l’Homme, Sansan Kambilé ce mardi à la primature.

« Le lundi 2 novembre 2020, Monsieur Pascal AFFI N’GUESSAN, s’exprimant au nom d’une plateforme de l’opposition, a annoncé la mise en place d’un organe de transition dénommé Conseil National de Transition, devant se substituer aux institutions républicaines légalement établies. Cette déclaration ainsi que les violences perpétrées suite au boycott actif constituent des actes d’attentat et de complot contre l’autorité de l’Etat et l’intégrité du territoire national. Ces faits sont prévus et punis par la loi pénale », a indiqué le ministre.

« Condamnant avec la plus grande fermeté cet acte de sédition, le Gouvernement a saisi le Procureur de la République près le tribunal de première instance d’Abidjan afin que soient traduits devant les tribunaux, les auteurs et les complices de ces infractions », a-t-il ajouté.

M. Kambilé a également souligné que tous ceux qui ont participé à la mise en place de cet organe, y compris l'ancien Président Konan Bédié peuvent être arrêtés.

« Toutes les options sont sur la table du Procureur de la République. C’est lui l’autorité de poursuite qui pourra engager sereinement toutes les actions qui sont à sa disposition », a-t-il précisé en ce qui concerne l'arrestation de l'ex-Président Bédié et ses collaborateurs.


Mensah A.



Autres titres
Côte D'Ivoire Ministère de la construction et de l’urbanisme: deux années d’actions concrètes et des perspectives qui rassurent (Bilan) 
Burkina-Faso Contrôle des finances publiques: la Cour des Comptes remet son rapport public 2019 au président du Faso 
Côte D'Ivoire Amélioration de l’emploi des jeunes: Ce que les partenaires financiers proposent au Gouvernement 
Plus de nouvelles




 1   Polo | Mercredi, 4 Novembre 2020
  Ado veut utiliser la loi pénale pour arrêter les opposante mais ne sait pas utiliser la loi fondamentale pour gérer les candidatures. Hahahahaha Africaaaaa
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com