AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Côte D'Ivoire Côte D'Ivoire - Emmanuel Macron félicite ADO pour sa réélection


Politique

iciLome | | 5 Commentaires |Imprimer

Pendant que l'opposition ivoirienne conteste la réélection et surtout le troisième mandat du Président Alassane Dramane Ouattara, le Président français Emmanuel Macron a transmis ses "vœux de succès" à son homologue ivoirien.

Dans un courrier daté du 11 novembre dont l’AFP a eu copie dimanche, le chef de l’Etat français Emmanuel Macron a félicité Alasane Ouattara, tout en l'exhortant à poursuivre le « dialogue » avec l’opposition.

« Je tenais à vous féliciter et vous transmettre ainsi qu’au peuple ivoirien tous mes vœux de succès », a déclaré Emmanuel Macron. « Au regard des violences et des tensions qui ont ressurgi à l’occasion de ce scrutin, le dialogue que vous avez initié le 11 avec le président Henri Konan Bédié est porteur d’espoir », poursuit-il.

Macron souhaite que ce premier pas "vers le rassemblement et l’ouverture puisse jeter les bases concrètes d’une réconciliation plus large, plus durable entre tous les Ivoiriens et toutes les sensibilités politiques dans le respect de l’Etat de droit" afin de mettre fin à la violence et à la division.

Pendant ce temps, l’ensemble de l’opposition demande comme préalable à la poursuite du dialogue, "la levée du blocus autour des résidences de tous les leaders des partis politiques de l’opposition, notamment celles du Pr Maurice Kakou Guikahue, de messieurs Affi N’guessan, Albert Mabri Touakeusse et du Pr Hubert Oulaye, et le retour des exilés avec à leur tête le président Laurent Gbagbo, le premier ministre Guillaume Soro, le ministre Charles Blé Goudé et le maire Akossi Benjo”.

La coalition exige également la libération de tous les prisonniers politiques, dont le porte-parole de l’opposition Pascal Affi N’Guessan et la fin des poursuites judiciaires contre tous les leaders de l’opposition.

Selon le bilan officiel, cette crise politique déclenchée par l'annonce de la candidature d'Alassane Ouattara depuis le mois d'août a fait 85 morts et 484 blessés.

Mensah A.



Autres titres
Togo Togo - Élections régionales : le gouvernement poursuit les consultations avec l’opposition 
Togo Togo - Voeux du RNDP 
Côte D'Ivoire Côte D'Ivoire - Guillaume Soro ne participera pas aux législatives 
Plus de nouvelles




 5   Kombaté | Mardi, 17 Novembre 2020
  Réponse à 4-Saint Vodou Aguê
  Qui tue ,qui torture et séquestre n est ce pas vos propres frères as tu vu un blanc venir tuer,torturer et séquestrer un africain en Afrique?vous devez réfléchir

 4   Saint Vodou Aguê | Lundi, 16 Novembre 2020
  Des comédiens !
De toutes les manières, la France n à pas de choix. Elle a son intérêt économique.
On peut tuer torturer, ou séquestrer les africains, la France s en fout.

 3   Yody Bany | Lundi, 16 Novembre 2020
  Manu Micron ne félicite que les perdants. Il voyagera bientôt avec Biden le bidon en direction de Guantanamo. Ma parole est tombée

 2   Kombaté | Lundi, 16 Novembre 2020
  Alpha kondé Et Wattara ont eux aussi falsifiés la signature de Macron? Seul notre doyen le prêtre Kpodjro qui a l épée de la malédiction en main à la réponse.

 1   one day | Lundi, 16 Novembre 2020
  Vérifiez l'authenticité du courrier Messieurs les journalistes. Publiez nous le courrier svp.
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com