AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Togo - Covid-19 : la CNDH rappelle aux éducateurs leurs responsabilités


Société

iciLome | | Commenter |Imprimer

« Rôle et responsabilité des acteurs de l’éducation dans l’encadrement des apprenants en période d’état d’urgence sanitaire lié à la Covid-19 ». Ce thème a servi de discussions à une rencontre ce vendredi 20 novembre à Lomé.

Organisée par la Commission nationale des droits de l’homme (CNDH), cette journée de réflexion a servi de cadre à la célébration de la journée mondiale des droits de l’enfant commémorée chaque 20 novembre. Elle a été instaurée en 1989 à travers la résolution 44/25 de l’Assemblée générale des Nations unies. Passons !

Face à la propagation de la pandémie, bien que le gouvernement ait pris des mesures fortes voire impopulaires, le fléau du siècle continue d’avoir des conséquences sur tous les secteurs et constituent « de sérieuses menaces aux droits de l’enfant » d’où l’initiative de la CNDH de regrouper les différents acteurs de l’éducation pour plancher sur la problématique.

La rencontre a permis d’attirer l’attention des participants sur les conséquences de la Covid-19 sur le secteur de l’éducation, d’amener ces derniers à mieux s’impliquer dans l’éducation des enfants dans ce contexte particulier, entre autres.

L’atelier a été meublé de trois communications portant notamment sur l’impact de la crise sanitaire liée à la pandémie de la Covid-19 sur le secteur de l’éducation, l’exercice de l’autorité parentale dans le contexte de la Covid-19 et l’apport des parents d’élèves dans l’encadrement des apprenants en période de crise : cas de la Covid-19.

La journée mondiale des droits de l’enfant « est un moment privilégié pour traiter les nombreuses injustices dont sont victimes les enfants dans le monde. Elle vise également à mettre en avant la Convention internationale des enfants », a souligné Mme Nakpa Polo, la présidente de la CNDH dans un discours lu par le commissaire de l’institution Espoir Sronvi pour la circonstance.

Elle a, en outre, appelé chaque acteur de l’éducation à « convenablement jouer sa partition de manière à garantir et à préserver les efforts et progrès réalisés mais aussi que les obstacles à l’éducation auxquels sont confrontés les apprenants en cette période de pandémie ne persistent et ne s’aggravent ». En clair, il faut un peu plus de responsabilités de tous les acteurs concernés afin qu’ils contribuent à une éducation des apprenants.

A.H.




Autres titres
Togo Togo - Le bilan macabre de la campagne de transhumance de 2020 
Soudan Soudan - Qui Awut Deng Acuil, première femme nommée à la tête d’une Université ? 
Togo Togo - School Assur : 11. 191 prises en charges sanitaires la semaine dernière 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle



.
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com