AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Togo - Le bilan macabre de la campagne de transhumance de 2020


Société

iciLome | | 2 Commentaires |Imprimer

La transhumance au cours de l’année finissante a provoqué au Togo une dizaine de morts avec une centaine de dévastations de champs. Les chiffres officiels ont été rendus publics pendant un atelier-bilan organisé ces 19, 20 et 21 novembre 2020 dans la ville de Kara, située dans la zone septentrionale du pays.

On y apprend que la campagne de transhumance de 2020 a fait 12 pertes en vies humaines, 130 dévastations de champs. Dans le tableau d’indemnisations, une enveloppe de 9 699 800 de FCFA a été versée aux victimes.

« 12 morts, c'est trop pour notre pays », regrette le Général Yark Damehame, le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, appelant « tous les acteurs à assumer leurs responsabilités pour une gestion plus apaisée des campagnes prochaines ».

Le bilan macabre a été enregistré après que le Togo a adopté le Plan opérationnel de gestion de la transhumance. Ce document public fait la part belle à la coexistence pacifique entre les différentes communautés. « Nous avons la lourde responsabilité de prendre des mesures synergiques afin de limiter les dérives constatées », affirme Antoine Gbegbeni, ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et du Développement rural, à la clôture de la rencontre de Kara.

Cette dernière a pris fin par une série de recommandations censées contribuer à limiter les dégâts ou les réduire sensiblement.

A.H.



Autres titres
Côte D'Ivoire Décès des soldats ivoiriens au Mali: 15 millions de FCFA remis à chaque famille endeuillée 
Côte D'Ivoire Fonction Publique: recrutement dérogatoire de 200 personnes en situation de handicap 
Bénin De nouvelles offres d''emploi publiées sur la plateforme du PSIE 
Plus de nouvelles




 2   Triste réalit&eacu | Mardi, 24 Novembre 2020
  Réponse à 1-Clement GAVI
  Les mots me manquent ! Les criminels qui font la lois !

 1   Clement GAVI | Mardi, 24 Novembre 2020
  Togo - Le bilan macabre de la campagne de transhumance de 2020
« 12 morts, c'est trop pour notre pays », regrette le Général Yark Damehame, le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, appelant « tous les acteurs à assumer leurs responsabilités pour une gestion plus apaisée des campagnes prochaines ».

Dans l'ardeur d'assassiner des centaines de Togolais en 2005, pour prendre le pouvoir, a la suite d'un regne sanglant de trente huit ans, c'etait le mepris de la vie qui etait exhibe.
Dans ces coprs de Togolais assassines puis jetes dans la lagune de Be a Lome, dans ce cou de Marc Attidepe, crible de balles explosives a Soudou ou il est mort aux cotes de plusieurs d'autres, c'etait la valeur de la vie qui etait niee.

Dans l'assassinat de ces Togolais au Freau Jardin a Lome et dans la persecution, la terreur et la ruine des generations de Togolais au Togo, mais aussi dans certains pays de l'Europe, c'etait la haine de la vie qui etait exprimee.

Alors ce ' bilan macabre de la campagne de transhumance de 2020' n'est que le reflet pratique de la culture psychologique qui, elle meme manifeste les principes et l'ideologie qui sous tendent le regime dictatorial au Togo depuis presque soixante ans. Rien n'est trop pour eux, lorsqu'il s'agit de conserver le pouvor. Mais tout deivent trop lorsqu'il faut faire montre d'hypocrisie et de mensone en prenant les gens pour des imbeciles, que nous ne sommes certainement pas.
Ce regime est la terreur.
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com