AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Bénin Hygiène et sécurité du pain et produits dérivés: boulangers et pâtissiers de l'Atlantique et du Littoral sensibilisés


Société

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer

L’atelier de sensibilisation des boulangers et pâtissiers des départements de l'Atlantique et du Littoral sur « l'hygiène et les normes industrielles et commerciales » régissant ledit secteur s’est ouvert le mardi 1er décembre 2020 à Cotonou. Et c’est Micaël BASSABI DJARA, Directeur de cabinet et représentant la Ministre empêchée, qui a officiellement lancé les travaux.

Sensibiliser les promoteurs sur les textes régissant le secteur de la boulangerie, conscientiser les acteurs sur la nécessité de respecter les gestes barrières, exhorter les revendeuses de pain aux abords des boulangeries à protéger le pain dans des caisses vitrées …etc. Voilà les principales motivations des responsables de la Direction départementale de l’Industrie et du Commerce de l’Atlantique et du Littoral (DDIC Atlantique-Littoral) qui ont initié cet atelier de sensibilisation des boulangers et pâtissiers du département du Littoral sur « l'hygiène et les normes industrielles et commerciales».

Depuis le mardi 1er décembre 2020, les travaux sont ouverts à Midombo à Cotonou. Ainsi, les acteurs de la chaîne de la boulangerie et de la pâtisserie se sont retrouvés autour des responsables de la Direction départementale de l’Industrie et du Commerce de l’Atlantique et du Littoral pour s’imprégner des textes régissant leur secteur d’activités.

Dans son mot de bienvenue, le représentant de la DDIC Atlantique-Littoral a tout de suite mis le doigt sur la problématique que constituent la production et la commercialisation du pain et des produits de pâtisserie au Bénin en général, et dans le département du Littoral en particulier. Pour Djoulé SABI BOUM, Secrétaire général adjoint du Ministère, le secteur de la boulangerie occupe une place importance dans l’agroalimentaire dans le Littoral. Malheureusement, les enquêtes ont révélé que « la plupart des boulangeries et pâtisseries sont dans un état d’insalubrité totale, ne respecte pas la réglementation en vigueur en matière du poids et du prix de vente du pain. Certains boulangers et pâtissiers ne disposent même pas d’autorisation d’installation industrielle… », a-t-il déploré pour justifier le bien-fondé de l’organisation dudit atelier qui intervient dans un contexte particulier lié à la crise sanitaire de la Covid-19.

Pour le représentant du Préfet du Littoral, la préservation de la santé des Béninoises et Béninois est une priorité pour le Gouvernement du Président Patrice Talon. Et l’organisation d’un tel atelier est à saluer. Les résultats des enquêtes étant inquiétants, Christophe HOUDO a exhorté les participants à l’assiduité afin que les notions reçues servent rapidement au bien-être de tous.

Avant de lancer officiellement les travaux, Micaël BASSABI DJARA, Directeur de cabinet et représentant la Ministre empêchée, a souligné la place importante que tient le pain dans l’alimentation du Béninois. Vus les dangers auxquels les consommateurs sont exposés de façon quasi-quotidienne, il a également rappelé la priorité du ministère de l’Industrie et du Commerce à travers sa Direction départementale de l’Atlantique et du Littoral. Notamment celle de « permettre aux consommateurs de manger du pain sain, sans adjuvants prohibés, produit dans un environnement sain et vendu aux prix réglementaires… ». Aussi, a-t-il mis l’accent sur les différents textes régissant le secteur dont l’essentiel a été passé en revue au cours des travaux à travers les communications réservées à cet effet. Par conséquent, Micaël BASSABI DJARA a souhaité qu’au terme des assises, les participants soient « imprégnés des textes règlementaires régissant le secteur, que les acteurs, toutes catégories confondues, soient conscients de la nécessité du respect des gestes barrières et des normes sanitaires, que les revendeuses aux abords des boulangeries soient convaincues qu’elles doivent protéger le pain dans des caisses vitrées… ».

En tout cas, les riches débats suscités par les communications ont démontré à suffisance le grand intérêt des participants qui ont insisté sur des points importants afin que le secteur de la boulangerie et de la pâtisserie retrouve ses lettres de noblesse. Tout comme ces derniers, Servais Codjo PADONOU, Président de l’Association des Boulangers et Pâtissiers du Bénin a reconnu la propension au désordre dans le secteur. Mais il a surtout insisté sur l’actualisation des textes et souhaité que les professionnels soient associés pour la rédaction éventuelle de nouveaux textes.

Rappelons que le même atelier est organisé à nouveau ce jeudi 03 décembre 2020 à Atrokpocodji pour le compte des boulangers et pâtissiers du département de l’Atlantique.



Autres titres
Togo Togo - Covid-19 : Le total de cas cumulés toujours en hausse 
Togo Togo - Covid-19 : Un couvre-feu dans la région des Savanes face à la recrudescence des cas 
Togo Togo - Martin Luther King's Day : Conférence débat sur la vie du pasteur noir américain à Lomé 
Plus de nouvelles



.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com