AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Togo - Arrestation des membres de la DMK : la conférence des Togolais de l’étranger dénonce une « entorse aux principes élémentaires universels et Togolais d’enquêtes judiciaires »


Politique

iciLome | | 3 Commentaires |Imprimer

La Conférence des Togolais de l’étranger (CTE) a réagi le 1er décembre 2020 à l’arrestation fin de la semaine dernière des membres de la Dynamique Mgr Kpodzro (DMK). Elle demande qu'ils soient relaxés et en appelle à la communauté internationale.

Gérard Djossou et Brigitte Kafui Adjamagbo Johnson, respectivement chargé des questions sociales et des Droits de l’homme et Coordinatrice de la DMK (un regroupement de parti d’opposition qui a présenté un candidat à la présidentielle du 22 février 2020) ont été arrêtés la semaine dernière à Lomé, puis détenus dans les locaux de la gendarmerie nationale. Ils sont soupçonnés d’atteinte à la sureté de l’État, selon le procureur Essolissam Poyodi. Des arrestations que la CTE dit avoir appris « beaucoup de Tristesse et de Regret ».

« Réunie en Téléconférence ce 1er Décembre 2020, la Conférence des Togolais de l’Étranger condamne avec la Dernière Rigueur cette procédure d’arrestation et de détention qui fait entorse aux principes élémentaires universels et Togolais d’enquêtes judiciaires. Il est dommage de constater que les accusations portées contre les deux membres de la DMK ont trait à de prétendus documents. On ne nous parle ni de caches d’armes, ni d’infiltration de mercenaires, ni de bombes dissimulées, ni de formation d’une guérilla. On nous parle de documents relatifs à un projet de manifestations violentes », lit-on dans le communiqué signé du Président de la CTE, Essozimna Benjamin Atchole.

Demandant « avec véhémence la Libération Immédiate et Inconditionnelle des deux militants de la DMK », la Conférence des Togolais de l’Étranger invite « la Communauté Internationale à prendre ses responsabilités face à la dégradation totale de l’état des Droits de l’Homme au Togo ». Et d’ajouter : « Nous invitons le peuple Togolais à rester Vigilant et à ne pas céder aux intimidations et menaces qui sont devenues les moyens privilégiés de ce régime à se maintenir pour Toujours au Pouvoir ».

Rayan Naël



Autres titres
Burkina-Faso Contrôle des finances publiques: la Cour des Comptes remet son rapport public 2019 au président du Faso 
Côte D'Ivoire Amélioration de l’emploi des jeunes: Ce que les partenaires financiers proposent au Gouvernement 
Togo Togo - Élections régionales : le gouvernement poursuit les consultations avec l’opposition 
Plus de nouvelles




 3   Génie | Samedi, 5 Décembre 2020
  L'Eternel bénisse le Togo.

 2   nonsense | Vendredi, 4 Décembre 2020
  voila un energume qui parle au nom des millions de personnes qui ne le connaissent ni d,Adam ni d,Eve. ce st exactement ces types de personnes qui dirigent le Togo et font ce qu,ils veulent parc qu,ils ne representent personne mais leurs VENTRES. benjamin atchole qi te connait?

 1   1 | Vendredi, 4 Décembre 2020
  Combien, de togolais de l'étranger, dit plus tôt, un groupe d'aventuriers, togolais, de n'importe quoi.
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com