AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Ghana Ghana - Vidéo : Des milliers de manifestants affrontent la police au siège de la CE


Politique

iciLome | | 8 Commentaires |Imprimer

Des milliers de partisans du parti à l'opposition ghanéenne, Congrès national démocratique (NDC), ont, ce jeudi, pris d'assaut le bureau de la Commission électorale (CE) à Ridge à Accra pour protester contre l'institution au sujet des résultats des récentes élections.

"> Video

Ces Ghanéens réclament "la victoire" de l'ex Président John Dramani Mahama à l'élection présidentielle du 07 décembre 2020, en clamant que "sans Mahama il n'y aura pas de paix" au Ghana.

Certains hauts dirigeants du parti NDC qui ont incité leurs partisans à descendre dans la rue pour protester n'étaient pourtant pas sur les lieux.

Dans la vidéo obtenue par les confrères de GhoneTV, les manifestants se sont affrontés avec la police qui les dispersait avec de l'eau chaude et des gaz lacrymogènes.

Notons que les fidèles de ce parti politique dans la circonscription de Ketu Sud, non loin du Togo, ont également annoncé des manifestations pour ce jeudi.

Cela fait suite à des protestations similaires organisées par des femmes dans trois autres régions mercredi.

Mensah A.



Autres titres
Congo RDC Felix Tshisekedi décline sa vision stratégique d’une union africaine au service des peuples 
Côte D'Ivoire Déclaration de patrimoine: les députés de 2011-2016 et actuels invités à se soumettre à l'exercice 
Burkina-Faso Déclaration de politique générale de Son Excellence Monsieur Christophe Joseph Marie DABIRE, Premier ministre 
Plus de nouvelles




 8   1 | Vendredi, 18 Décembre 2020
  Voilà, un pays très, très, très, très, démocratique.

 7   Tony | Vendredi, 18 Décembre 2020
  Et Oui le Ghana n'est plus un bon exemple sur le plan démocratique ce honneur n'est plus la commission électorale n'a été transparente selon les résultats le président sortant a été deuxième au premier tour le candidat de NDC a obtenu 49,01 % contre 41,99 % pour le candidat de NPP la commission électorale a falsifier les résultats en faisant sortir un résultat imaginaire et les conséquences pour le moment 6 morts et 77 blessés..L'armee doit demander la reprise des élections présidentielles du 7 décembre afin de ? sauver la démocratie et la vérité des unres.

 6   ABLAGAN | Vendredi, 18 Décembre 2020
  Allô ! Le chef des armées; nos militaires envoyés pour mater les Ivoiriens n'ont qu'à passer par le Ghana finir leur travail avant de rentrer!

 5   Polo | Jeudi, 17 Décembre 2020
  Kadanga doit se sentir mal actuellement, c'est dans des trucs comme ça il aime être pour tirer à bout portant. Hahahaha

 4   Amegan | Jeudi, 17 Décembre 2020
  Et oui c'Est la démocratie á l'africaine. Aucun pays n'echapera á cette violence lié aux élections. Le ghana que les Togolais prenaient comme exemple pour denigrer les pouvoir en pace dans les pays Francophone est aussi rentré dans la dance.
N'est il pas urgen de refonder cette 'democratie qu'on nous fait croire que les élection libre et transparentes sont les base du fondement de cette démocratie? Meme Trum n'a pas accepter le resultat des élections americaines. Quelle comble de maleur.
Ou Mr Gninevi n'a -t-il pas dit democratie d'abord avant les élcections ou avant le pluraliseme! Et il a raison comme la plupart des homme scientifiques. Oui c'est un physicien qui incarnait la rationalité, l'exactitudes des phénomès physiques qui nous entourent.
Comment un cotokoli de Tchaoudjo aceptera des élctions si on proclame Atchadan non vainceur? et un Kabyè , losso, kantè pour accepter les resultat si un certain Faure qui selon protège les homme du nord peut il acepter les élection. Et comment un evé de Tokpli de Lome, ie du Sud peut il accepter les resultats si ce n'est pas Agbeyomé quei est déclarer vainceur?
Comment Jean Piere Fabre peut il cautionner la victoire d'Agbeyomé alors c'Est lui que Mr Kpodjro devrait chosir comme candidat unique? etc... etc...
Et tout ces maux evelent combien de fois nous ne maitrisons pas encore la démocratie , ses jeux, sa définition, ses contours etc..
Mais ce n'Est notre faute si nous avons plus de 300 Ethnies au Togo? c'Est aussitot après avoir franchi á peut près 20 km on se pert, on ne se retouve plus, parce qu'on ne comprend pas ce parle nos vosins qui sont á 20 km de nous. Oui ils sont differents, ils ne sont pas comme nous, il font ceci alors que nous nous faison cela. etc...
Nos milliers d'etnis, de cultures loin detre une richesse est un frein á l'installation et l'enracinement de la démocratie en Afrique. Soit nous commencons á jeter les base d'une nouvelle de démocratie basée sur nos meurses , suces et cultures et conformes aussi au normes internationales, soit on continue comme nous l'avons jusqu'ici faite et on aura doch de reclamations , de protestations aprÈs chaque elections.

 3   KOZAX | Jeudi, 17 Décembre 2020
  "Des milliers de partisans du parti 'À' l'opposition".
Peut-être que M. Mensah A. s'en sort mieux dans une des deux langues nationales du Togo. Si ce n'est pas le cas, alors l'Afrique a de sérieux problèmes d'identité.

 2   Blaise Pascal ! ! | Jeudi, 17 Décembre 2020
  Quel mangouste celui là! Le Togo donnerait des exemples au Ghana, à la Côte d'Ivoire... Bientôt le Sénégal, et le Nigéria, pays balourd avec ses incohérences!!

Pourquoi ne revisitiez-vous pas votre "Histoire" à 2 sous qu'on vous a léguée, vous êtes incapables de la remonter et trouver des solutions définitivement. Voilà des gens qui hurlent en permanence comme des hyènes pour l'alternance mais font le contraire. Regardez comment vous vous comportez, aucun citoyen digne de ce nom ne vous ressemble.
Tenez-le!!!

 1   LU POUR VOUS | Jeudi, 17 Décembre 2020
  LA PLAIE GNASSINGBÉ DEVENUE CANCER EN AFRIQUE

Quand une plaie sociale apparaît dans un groupe humain et elle refuse de se guérir .

Avec le temps , une telle plaie devient un cancer . Et le cancer social se propage dans les autres groupes humains .

Car la plaie ignorée , devient objet de curiosité , d'études pour les Hommes des autres nations.

La plaie Gnassingbé , devenue cancer en Afrique de l'ouest a corrompu l'esprit des politiques des différents pays.

Le Togo étant le seul mauvais exemple, une honte de l'Afrique de l'ouest, il y a cinq ans . Aujourd'hui, le clan Gnassingbé a fait basculer les autres pays dans la logique du pouvoir à vie à travers des élections frauduleuses.

En Août 2017 jusqu'au 20 Décembre 2018, l'avenir de l'Afrique s'est joué au Togo.
Mais comme toujours , ils pensaient que c'était une affaire simplement de nous les togolais .

Le Ghana , la Guinée Conakry et la Côte d'Ivoire sont venus au Togo pour l'école du clan Gnassingbé.

Et aujourd'hui le cancer du long règne a attaqué tous ces pays .

l'Afrique qui dans quelques années aura une population plus jeune , une force pour le développement .
Mais avec les longs règnes , l'Afrique ne va pas bénéficier de l'énergie de cette population jeune .

Car ces jeunes vont être détruits par la misère , la précarité , la répression des dictateurs . Et beaucoup de ces jeunes vont immigrer vers les pays développés pour préserver leur vie .

La plaie Gnassingbé , devenue cancer inaugure le néo-esclavage du 21è siècle.

.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com