AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Bénin Bénin - L’utilisation du Chicha interdit dans les lieux publics


Société

iciLome | | Commenter |Imprimer

L’utilisation du chicha dans les lieux ouverts au public est désormais punissable par la loi au Bénin. Ce produit dont se raffolent les jeunes lors des réjouissances, est une autre forme du tabagisme qui porte un coup à la santé publique et le préfet du Zou interdit sa consommation.

D’après une source, le préfet du Zou (un département au Sud du Bénin), Firmin Kouton, par arrêté, a ordonné l’interdiction de la consommation du chicha en public.

« La consommation de la chicha dans les lieux ouverts au public (débits de boisson, maquis, boîtes de nuit, restaurants, tous autres lieux de manifestations publiques) dans le département du Zou est formellement interdite », indique l’arrêté.

A cet effet, la Police républicaine, les structures décentralisées des ministères du cadre de vie et du développement durable et du ministère de la santé ainsi que les maires des communes du Zou collaborent étroitement pour la mise en œuvre de cette décision qui a pris effet depuis le 04 janvier 2021.

Notons que le chicha ou encore le Narguilé est très prisé par la jeunesse mondiale, surtout celle en Afrique. Elle accorde peu de considération aux conséquences néfastes de ce produit beaucoup plus dangereux que les cigarettes et autres.

Selon les résultats des recherches publiés par des experts, « une simple bouffée de narguilé est presque égale au volume de fumée inhalé avec une cigarette. Ses effets nocifs comprennent un impact sur le système respiratoire, le système cardio-vasculaire, la bouche et les dents ».

« Une séance de chicha peut être équivalente à fumer 20 à 30 cigarettes, ce qui peut être très dangereux », a indiqué Edouard Tursan d’Espaignet, expert de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Un vrai frein à la santé publique qui inquiète les organisations de lutte contre le tabac.

NK



Autres titres
Afrique Insécurité, Covid-19, risque de famine : les besoins humanitaires augmentent au Sahel (ONU) 
Gabon Grève: la Haute autorité de la communication doit 12 mois de salaires à son personnel 
Sénégal Appui au secteur de l’artisanat: 5 milliards CFA distribués à 30 000 artisans 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle



.
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com