AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Bénin Destination: Tanguiéta, vous offre une vue surprenante à travers la montagne fendue


Société

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer

C’est de loin l’un des reliefs les plus attractifs du Bénin. On y visite les impressionnantes chutes de Tanongou, Nanèbou et Tanguiéta ainsi que le parc national de la Pendjari (PNP), une des premières destinations touristiques du Bénin et la plus importante surface protégée de la biodiversité au Bénin.

Dès son entrée, par le côté sud, Tanguiéta vous absorbe par l’emprise de ses massifs montagneux. Justement, la commune de Tanguiéta doit son nom à une brèche de 15 mètres environ, ouverture naturelle dans la montagne. Du fait de cette brèche à laquelle on parvient après une route ondulée à travers la montagne et sa végétation ponctuée par de petites chutes d’eau saisonnières, l’appellation originelle de la commune est « Tan Kiéta ». Dans les langues locales Waama et Naténi cela veut dire « montagne cassée (ou fendue) ».

Le relief de Tanguiéta est constitué de la pénéplaine de la Gourma à l’ouest et de la chaîne de l’Atacora, à l’est. L’Ouest, à partir de la falaise abrupte orientée Nord-Sud, présente une plaine monotone en pente douce débouchant parfois sur des bas-fonds hydromorphes s’étendant jusqu’à la Pendjari (cours d’eau occidental). Elle est caractérisée par un vaste espace relativement plat compris entre 150m à 250m, appartenant au grand ensemble de la plaine de Gourma.
L’Est, partie accidentée est caractérisée par les différents chaînons de massifs de la chaîne de l’Atacora dominés par les roches cambriennes. D’origine plutonique ou volcanique, cette unité domine les agglomérations de Tanongou, de Cotiakou et de Tanguiéta Centre. Cette partie présente un important réseau de vallées, de collines dont l’ensemble donne un aspect ondulé et son altitude varie entre 200 et 565 m.

Le réseau hydrographique de la commune est essentiellement constitué de la rivière Pendjari et de ses affluents. La Pendjari prend sa source dans les montagnes de l’Atacora, court vers le Nord avant de descendre par une grande sinueuse au Sud-Ouest où il rentre dans le Togo pour prendre le nom Oti. Sur son parcours, elle reçoit sur sa rive gauche, les affluents comme Podiéga, Benkara, Maagou et la rivière Yabéti de Tanongou.
Sa végétation est constituée principalement de savane marquée par une forte emprise agricole au-delà des limites des zones classées et est caractérisée par des arbres tels que le néré, le karité et le caïlcédrat, etc.

Cette commune dirigée par le maire BOUKARY Zakari compte 05 arrondissements à savoir : Cotiakou, Taiakou, Ndahona, Tanongou et Tanguiéta. Elle est située au Nord-Ouest de la République du Bénin et plus précisément dans le département de l’Atacora, dans les limites de la République du Burkina-Faso au Nord, les communes de Kérou et de Kouandé à l’Est; la commune de Toucountouna au Sud-est, Boukoumbé au Sud, Matéri à l’Ouest et Cobly au Sud-Ouest.

Son territoire s’étend sur une superficie de 5 647,5 km2, ce qui fait d’elle la commune la plus vaste du Bénin. Elle est traversée par la route Inter Etat (RNIE3) Bénin-Burkina Faso et forme avec les communes de Cobly et de Matéri le territoire de développement de la Pendjari.
Au dernier Recensement Général de la Population et de l’Habitat (RGPH 4) , la commune de Tanguiéta comptait 74 675 habitants dont 36 431 hommes, soit 48,78% et 38 244 femmes, soit 51,21%. Et le taux de croissance démographique en 2013 étant de 2,67%, la population estimée en 2020 donne 90.000 habitants.

Avant 1978, la commune regroupait les communes actuelles de Matéri, de Cobly et une partie de Toucountouna. Les populations de Tanguiéta étaient constituées de clans et de groupes arrivés par vagues successives depuis la boucle du Niger et qui se sont installés entre les XVIIIème et XIXème siècle grâce à l’insertion du département de l’Atacora dans le circuit de la traite des esclaves et du commerce transsaharien.
Aujourd’hui, la commune abrite une diversité de groupes socioculturels tels que : les boulba, les Natimba, les Gourmantché, les Tankamba (waaba), les Byalba, les Betammaribé, les Mossi, les Peulh, les Fon, les Haoussa, les Zerma, les dendi, les Yoruba, et les Ibo. On y pratique principamement les religions traditionnelles (très dominantes), en plus du christianisme et de l’islam.

Annuellement, les populations de l’arrondissement de Cotiakou célèbrent à la date du 15 août la fête des ignames comme à Savalou et le 10 Janvier la fête des religions endogènes à Taiacou sous l’égide du Roi Dogo Kouaro 12.

Dans les rangs des natifs de Tanguiéta, on retrouve des personnalités politico-administratives occupant de hautes fonctions au service de l’État comme Emmanuel TIANDIO, Président de la CENA ; Édouard OUIN OURO, Secrétaire Général du Gouvernement ; Gilbert BAGANA, Honorable député à l’Assemblée Nationale et actuellement Président du COS LEPI. Et aussi feu Bertin Borna, ancien ministre et ancien député.

Avec la mise en œuvre du PAG 2016 – 2021, Tanguiéta bénéficie de la construction du stade communal omnisports répondant aux normes internationales; de l’aménagement de la route Tanguiéta- Batia; du pavage de certaines rues urbaines et surtout la rénovation du parc national de la Pendjari.



Autres titres
Afrique Insécurité, Covid-19, risque de famine : les besoins humanitaires augmentent au Sahel (ONU) 
Gabon Grève: la Haute autorité de la communication doit 12 mois de salaires à son personnel 
Sénégal Appui au secteur de l’artisanat: 5 milliards CFA distribués à 30 000 artisans 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle



.
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com