AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Ouganda Ouganda - Présidentielle : Coupure des réseaux sociaux


Politique

iciLome | | 1 Commentaires |Imprimer

A la veille de l'élection présidentielle, les autorités ougandaises bloquent l’accès aux réseaux sociaux. Plusieurs organisations non gouvernementales saisissent le président sortant, candidat à sa propre succession.

Face à ce blocage intervenu juste à la fin de la campagne, les défenseurs des droits de l’homme demandent à Yoweri Museveni, 76 ans, d’autoriser l’accès aux réseaux sociaux avant, pendant et après les élections générales qui auront lieu ce jeudi 14 janvier 2020.

« Les mesures en temps réel montrent que Twitter, Facebook, WhatsApp, Instagram, Snapchat, Skype, Viber, Google Play Store, certains serveurs Telegram et certains services de raccourcissement de liens figurent parmi une longue liste de médias sociaux présélectionnés et non disponibles via les principaux opérateurs de réseaux cellulaires ougandais », constate effectivement Netblocks, l’organisation de surveillance des réseaux.

Une cinquantaine d’organisations demandent au président sortant, en route pour un sixième mandat, de fait tout pour que « l'internet, y compris les médias sociaux et autres plateformes de communication numérique, reste ouvert, accessible et sécurisé dans tout l'Ouganda pendant toute la durée des élections et de l’investiture ».

Ce n’est pas la première fois que les autorités de ce pays interdisent les réseaux sociaux. En 2016, il y avait eu une coupure motivée par « des raisons de sécurité ». Pour cette fois-ci M. Museveni se dit « désolé du désagrément pour celles et ceux qui utilisent ces canaux », ajoutant que « mais nous ne pouvons pas tolérer l'arrogance de ceux qui viennent nous dire qui est bon, et qui est mauvais ».

« Ces réseaux sociaux, s'ils veulent opérer en Ouganda, doivent pouvoir être utilisés de façon équitable par n'importe qui. S'ils veulent prendre parti, ces groupes ne pourront pas opérer » en Ouganda, lance sentencieux le chef de l’Etat. Ce dernier a pour principal adversaire le jeune Bobi Wine, le « président de ghetto », 38 ans.


A.H.



Autres titres
Congo RDC Felix Tshisekedi décline sa vision stratégique d’une union africaine au service des peuples 
Côte D'Ivoire Déclaration de patrimoine: les députés de 2011-2016 et actuels invités à se soumettre à l'exercice 
Burkina-Faso Déclaration de politique générale de Son Excellence Monsieur Christophe Joseph Marie DABIRE, Premier ministre 
Plus de nouvelles




 1   Avuvi | Mercredi, 13 Janvier 2021
  Museveni must go home
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com