AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Togo - La frontière entre délit de presse et infraction pénale est très mince selon Prof Akodah


Société

iciLome | | Commenter |Imprimer

La question taraude beaucoup d’esprits qui aimeraient bien comprendre pourquoi pour un délit de presse, les journalistes sont interpellés par Service central de recherches et d’investigations criminelles (SCRIC).

A cette question, le ministre togolais en charge de la Communication, Prof. Ayewouadan Akodah, a tenté d’y répondre en apportant quelques précisions. Selon lui, elle est très mince la frontière entre délit de presse et infraction pénale.

« Les délits de presse ont cette particularité d’être à cheval ou en tout cas, à la lisière du droit pénal », a informé le ministre lors d’une intervention dans une émission sur radio Victoire Fm jeudi.

Ce qui justifie parfois, a-t-il poursuivi, que certains journalistes se retrouvent d’abord au SCRIC avant éventuellement de voir la HAAC reprendre la main lorsque la qualification est établie et que le délit de presse est retenu.

A l’en croire, le SCRIC n’investigue pas seulement à charge. Le service cherche toujours à établir le délit de presse ou le délit pénal. Une fois que le délit de presse confirmé, la HAAC reprend la main.

NK



Autres titres
République Centrafricaine Visite de haut-niveau à Bangui: des leaders religieux prêchent pour un dialogue inclusif 
Côte D'Ivoire Siège du PDCI/Bastonnade de journalistes: la réaction de l'Intersyndicale des médias 
Bénin Soutien du gouvernement béninois aux couches vulnérables: 45 personnes handicapées formées reçoivent leurs attestations 
Plus de nouvelles



.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com