AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Togo - Nathaniel Olympio en campagne contre le décès des prisonniers politiques


Politique

iciLome | | 4 Commentaires |Imprimer

En 2020, au moins cinq (05) prisonniers politiques sont décédés dans les prisons d pays. Une situation sur laquelle le président du Parti des Togolais attire l'attention de la communauté nationale et internationale.

Le régime togolais ne doit pas continuer à favoriser l’homicide de ses citoyens. En moins d’une année, cinq personnes arrêtées dans le cadre d’affaires politiques, donc des prisonniers politiques, sont mortes en détention. Cela n’est plus acceptable en 2021.

Cette extrême violence de l’Etat togolais ne peut plus continuer à être exercée comme la solution par excellence de conservation du pouvoir.

Au moment où la pandémie exige des gouvernants d’être encore plus attentifs aux souffrances de la population, on observe malheureusement une accentuation de la pression et de la répression sur les citoyens, les journalistes, les militants des droits de l’homme et les acteurs politiques. Au lieu d’être un ennemi auquel l’on s’attaque avec fermeté, en synergie avec toutes les forces vives de la Nation, on ostracise ces derniers et la pandémie semble devenir un allié de circonstance dont on se sert pour justifier la réduction abusive des libertés publiques.

Tant que le régime ne consentira pas à changer de pratique, il revient au peuple, dans toutes ses composantes politiques, société civile et citoyens ordinaires, de s’organiser pour combattre le régime et ses excès, afin de l’amener à bâtir ensemble un Togo qui réponde aux attentes de la grande majorité.

C’est au prix de cet engagement collectif que le salut se présentera au bout de l’effort.

Gamesu

Nathaniel Olympio

Président du Parti des Togolais



Autres titres
Bénin Communiqué de la CRIET relatif à l'interpellation de MMe MADOUGOU 
Bénin Arrestation de l'opposante Reckya Madougou: le récit de Frédéric Joël Aïvo 
Congo RDC Felix Tshisekedi décline sa vision stratégique d’une union africaine au service des peuples 
Plus de nouvelles




 4   Lucrece | Samedi, 16 Janvier 2021
  Réponse à 3-Ali
  Va boire ton litre d'alcool, taré ??

 3   Ali | Vendredi, 15 Janvier 2021
  Par des actes nobles de ce genre, vous-vous différenciez des autres "opposants" comme Jean-Pierre Fabre et et son club de chômeurs ingrats qui sont sortis de l'ornière grâce à Gilchrist Olympio et envers lequel ils sont non reconnaissants.
Quand ils ouvrent leurs sales bouches, c'est pour accuser d'autres opposants alors que, J-P Fabre a été chef de file de l'opposition pendant plusieurs années sans jamais inquiéter le pouvoir en place à Lomé. La seule chose que l'ANC sait faire c'est de se rassembler à la plage pour pondre des âneries futiles et attendre la fin du mois pour percevoir le salaire de chef de file de l'opposition , salaire payé par le régime.
L dynamique Kpodzro les a privé de ce privilège. Alors, le chômeur Eric Dupuis s'acharne sur Mgr Kpodzro en vain.

Quand j'apprends que des citoyens togolais continuent à militer au sein d'associations comme l'ANC, je me dis qu'un peuple a des dirigeants qui sont à son image.
Devenons-nous nous plaindre pour ces gens-là !

 2   Clement GAVI | Vendredi, 15 Janvier 2021
  'Nathaniel Olympio en campagne contre le décès des prisonniers politiques
Le régime togolais ne doit pas continuer à favoriser l'homicide de ses citoyens. '

Nous des citoyens du Togo, nous sommes des Togolais et Togolaises, mais certainement pas les citoyens du regime. Ce regime togolais n'est ni le proprietaire du Togo, ni le createur des Togolais. Nous sommes face a un regime qui a fait souffrir des milliers au Togo et qui au lieu de susciter une atmosphere de pardon afin que les Togolais puissent pardonner ses propres crimes, s'entete dans le cynisme. Si nous pouvons pardonner les crimes de ces gens, il ne s'en suit pas qu'il faut dire n'importe quoi, nous sommes les citoyens du Togo pas de ce regime. Il faut leur dire cela avec fermete.

 1   Pauvre Togo | Vendredi, 15 Janvier 2021
  Cet Olympio n'a pas parlé ni rendu hommage au père de l'indépendance du Togo.
De sa tombe Sylvanus Olympio les regarde tous y compris cet insensé de Gilchrist.

Pour les prisonniers politiques ce n'est pas étonnant de voir le Tohossou Faure les mettre en prison.

La justice Divine agira amen
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com